TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "L’agronomie au coeur du choix variétal"

14 décembre 2017

Paris, le 14 décembre 2017 – Avec des rendements moyens à plus de 27 quintaux par hectare, le tourne(...)


Communiqué de presse : "Nouvelle étape dans le partenariat entre les réseaux des Chambres d’agriculture et des instituts techniques agricoles"

29 novembre 2017

Le 29 novembre 2017 - Dans un contexte agricole et territorial en pleine mutation, l’APCA et l’Acta-(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Sud

Conseil colza : puceron cendré

Vos contacts en Régions Sud

J.Raimbault (Aquitaine, Gers, Hautes-Pyrénées)

C.Martin-Monjaret (Midi-Pyrénées, Aude-Ouest)

G.Beugniet (L.Roussillon, PACA)

A.Micheneau (Auvergne, Rhône-Alpes)

29/11/2017

Un tour de plaine s'impose

Depuis quelques semaines, une recrudescence de situations avec des pucerons cendrés est observée dans plusieurs secteurs du Sud-Ouest, Auvergne et Rhône-alpes. Face à la nuisibilité potentielle de ce ravageur à l’automne, un tour de plaine s’impose.

Les conditions climatiques ne sont aujourd’hui plus propices à l’installation de nouvelles colonies. Néanmoins, des foyers ont pu survivre aux quelques gelées matinales du mois de novembre. En effet,  les températures négatives ne se sont pas maintenues assez longtemps pour mettre en péril le ravageur. 

Observer et évaluer le niveau de pression du puceron cendré

Les pucerons cendrés se concentrent souvent par foyers dans la parcelle. Une observation méticuleuse devra être réalisée (bords et centre de la parcelle). Attention, les colonies peuvent se situer sous les feuilles.

(1) Pucerons cendrés sur
feuille,intensité moyenne
.

qqq

(2) Pucerons cendrés au cœur de la
plante, attaque grave mettant en
péril la plante colonisée

(3) Plantes gravement colonisées 
par les pucerons cendrés.

(photos Terres Inovia)


Faut-il intervenir ?

Il n’existe pas de seuil d’intervention pour le puceron cendré à l’automne.

Lorsque le ravageur est absent ou observé ponctuellement dans la parcelle (cas général) : le traitement n’est pas nécessaire

Il faudra redoubler de surveillance au printemps, car les adultes installés cet automne sont les parents d’une nouvelle génération qui ne manquera pas d’éclore en fin d’hiver.

Le traitement sera opportun dans les situations où la culture est en danger :

- plusieurs foyers détectés sur la parcelle,
- nombreuses plantes avec amas de pucerons au cœur de la plante,
- feuilles crispées, violacées (photos 2, 3).

Lorsque les pucerons cendrés sont situés sur une zone bien définie de la parcelle, un traitement localisé sur cette partie sera pertinent.

Produits autorisés sur pucerons d'automne

Spécialité commerciale

Famille

Nombre maximum d’applications par an

Délai Avant Récolte

Dose conseillé pour usage puceron d’automne

DUCAT, etc.

pyréthrinoïdes

4 (2 maximum à l’automne)

30 jours

0,3 l/ha

DECIS EXPERT, etc.

pyréthrinoïdes

4

45 jours

0,063 l /ha

DECIS PROTECH, etc.

pyréthrinoïdes

4

45 jours

0,420 l /ha

KARATE ZEON, etc.

pyréthrinoïdes

3

35 jours

0,075 l/ha

MAVRIK FLO, etc.

pyréthrinoïdes

2

28 jours

0,2 l/ha

KARATE K, etc.

Carbamates + pyréthrinoïdes

3

28 jours

1,25 l/ha

PROTEUS, etc.

néonicotinoïdes + pyréthrinoïdes

2

45 jours

0,625 l /ha

HOREME V200 (*), etc.

néonicotinoïdes

2 (1 seule application à l’automne)

BBCH69/31 ou 28 jours

0,2 kg/ha

*Ne pas appliquer sur des sols drainés artificiellement et ayant une teneur en argile supérieure à 45%.

Attention : Les pyréthrinoïdes sont peu efficaces sur colonies de puceron cendré  installées.
Dans les situations où la culture est en danger, préférer l'utilisation de PROTEUS ou d'HOREME V200.

Du puceron vert ?

Des foyers de puceron vert peuvent également être observés

Ce ravageur n’est pas nuisible à la culture dans le sud-ouest (hors secteur nord Dordogne) puisque jusqu’à ce jour aucun cas de virose transmise par le puceron vert sur colza n’a été déclaré dans la région. 
Le puceron cendré, quant à lui, n’est généralement pas vecteur de viroses.

 

(photo FREDON)

 

Publications

Les 4 points clés de la réussite du colza d'hiver bio

Les 4 points clés de la réussite du colza d'hiver bio

En partenariat avec les chambres d'agriculture et l'institut technique de l'agriculture biologique (ITAB).

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

La qualité des tourteaux de tournesol pour l’année 2016 est proche de celle observée les années précédentes.

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

Tous les outils

Formations

Protection globale

Colza et agronomie : de nouvelles stratégies pour répondre à de nouvelles exigences agro-environnementales


Prot. intégrée : insectes

Utiliser les insecticides colza en préservant l'action des auxiliaires : un pas vers la protection intégrée


Toutes les formations