TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Enquête colza:

Renseignez votre biomasse sortie hiver !

Participer à l'enquête

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Développer les légumineuses en Occitanie : Co-construction d'une filière régionale pour un modèle agricole rentable, durable et responsable"

07 février 2019

Toulouse, le 7 février 2019 - Azuki, kabuli, fèves, pois, lentilles, etc., elles sont vertes, rouges(...)


Communiqué de presse : "Le guide de culture tournesol 2019 est disponible !"

29 janvier 2019

Paris, le 29 janvier 2019 - Terres Inovia publie son nouveau guide du culture tournesol. Outil préci(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Ouest

Conseil Pois de printemps - Adapter le désherbage à sa parcelle

Julien Charbonnaud (Centre-Val de Loire)

Jean Lieven (Normandie, Ile de France Ouest)

Sébastien Poitevin (Bretagne, Pays de la Loire) 

Elodie Tourton (Poitou-Charentes, Vendée, Limousin)

Agathe Penant - Référent Protéagineux Zone Ouest

    

Le 1er février 2019

Le désherbage se raisonne à la parcelle, en fonction de la flore connue. En pois de printemps, une application en prélevée offre un plus large spectre de produits ; une application en post-levée uniquement est plus économique, à condition de bien connaitre sa flore. Un programme pré puis post-levée permet de sécuriser la gestion des adventices, et les levées échelonnées, tout en restant dans un bon rapport qualité prix. 

    

Adaptez votre programme à la parcelle

• Application en prélevée : une solution sécurisante

La prélevée offre un large spectre de produits homologués, permettant une gestion de différents types d’adventices. Une intervention en prélevée est incontournable en cas de fortes infestations pressenties, d’adventices concurrentielles, gênantes à la récolte (gaillet, renouée, matricaire, éthuse) ou difficiles à maitriser uniquement en post-levée (éthuse, arroche, renouée des oiseaux).

• Post-levée : rattrapage ou application seule

En cas de relevée d’adventices suite à un désherbage en prélevée, un passage supplémentaire en post-levée est possible.

En cas de parcelle propre ou de flore bien connue,  le choix d’une intervention unique en post-levée peut suffire. Veiller à intervenir dans ce cas sur des adventices jeunes (stade cotylédons à 2-3 feuilles), dans des conditions poussantes et en dehors de fortes amplitudes thermiques.

• Programme de prélevée puis post-levée.
Un programme permet de maitriser les levées échelonnées d’adventices tout en maitrisant le coût de son désherbage.

Appliquer le produit de prélevée à une dose inférieure à la dose homologuée (3/4 de celle-ci), puis le produit de post-levée sur des adventices jeunes à dose raisonnée également. Choisir votre produit de prélevée en fonction de la flore la plus difficile à maitriser. Veiller au respect les DAR.

Exemple de programme les plus adaptés selon la flore attendue de la parcelle

               

• Points de vigilance

     

- Challenge 600 : évolution de la réglementation

Depuis juillet 2016, le Challenge 600 est de nouveau utilisable en post-levée sur pois de printemps, à dose réduite (0,5 l/ha) et sous condition qu’il n’ait pas été appliqué en prélevée.

BBCH min

BBCH max

Dose/ha

Nb applications

ZNT

DVP

MAJ

Prélevée

-

08

4 l

1

20 m

20 m

23/12/15

Post-levée *

12

18

0.5 l

1

20 m

20 m

30/06/16

BBCH 08 : la pousse se dirige vers la surface du sol – BBCH 12 : 2 feuilles – BBCH 18 : 8 feuilles
 (*)une application en post-levée à la dose réduite de 0,5 l/ha en 1 ou 2 application est possible uniquement en l'absence d'application en prélevée.

           

- NIKEYL : dernière année d’utilisation
La flurtamone, 2nd molécule qui constitue le NIKEYL avec l’aclonifen, n’a pas été réapprouvée au niveau Européen.
2019 sera la dernière année d'utilisation de cet herbicide.

- RACER : AMM non renouvelée, par conséquent produit utilisable jusqu'au 2 mai 2019

- Adapter la dose de produit utilisée au type de sol

Moduler cette dose en sol sableux ou limoneux sableux. RACER ME et NIRVANA S sont déconseillés dans les sols filtrants. NIKEYL/CLINE est déconseillé en limon-sableux ou en limon battant à moins de 2 % de matières organiques.

Intervenir au plus près du semis afin de limiter le risque de manque de sélectivité. CHALLENGE 600 est le seul produit pouvant être appliqué au plus près de la levée (crosse sous terre, stade BBCH 08). Ne pas rouler après l’application de l’herbicide.

- Pour les spécialités à base de bentazone (BASAGRAN SG/ADAGIO SG, CORUM)

Afin de protéger les ressources en eau au-delà du respect des Bonnes Pratiques Agricoles, BASF Agro et Phyteurop recommandent des préconisations spécifiques à l'utilisation de la bentazone.

- Ne pas dépasser la dose de 1000 g/ha/an lors de programme avec des solutions à base de bentazone ou lors de succession de cultures avec de solutions à base de bentazone.

- Ne pas appliquer avant le 15 mars quel que soit le stade de la culture

- Sur zones de captages :
  . ne pas utiliser sur les sols dont le taux de matières organiques est < 1.7 %
  . interdiction sur les sols sensibles aux transferts (sols superficiels ou sols avec nappes peu profondes).

Flore difficile à détruire

Certaines dicotylédones annuelles doivent être traitées une première fois en prélevée puis une seconde en post-levée.

Ambroisie

Prélevée : NICKEL/CLINE 3 à 4 l/ha
Post-levée : BASAGRAN SG/ADAGIO SG 0,7 kg/ha (2 passages si nécessaires)

Pas de référence sur le programme NICKEL puis CORUM

Ammi-majus

Prélevée : CENTIUM 36 CS 0,25 l/ha
Post-levée : BASAGRAN SG/ADAGIO SG 1,4 kg/ha ou CORUM 1 à 1,25 l/ha + adjuvant

Arroche

Prélevée obligatoire : NIRVANA S 4,5 l/ha ou RACER ME 1,5 l/ha (efficacité moyenne pouvant nécessiter un rattrapage en post-levée)
Post-levée : BASAGRAN SG/ADAGIO SG 0,6 kg/ha + PROWL 400 1 l/ha ou CORUM 1 à 1,25 l/ha + adjuvant en rattrapage

Repousses de tournesol

CORUM 1 l/ha + adjuvant
Cette solution ne contrôle pas les repousses de tournesol Clearfield ou Express Sun (variétés tolérantes au Pulsar 40 ou à l'Express SX). Dans ce cas, la solution passe par BASAGRAN SG mais au stade d'au moins une vraie feuille (inefficacité au stade cotylédons) en 2 passages à la dose de 0,8 kg/ha ou 1 passage à la dose de 1,4 kg/ha. Dans ce dernier cas, attendre que toutes les repousses soient levées.

 

- Cas particulier des chardons : l'application en post-levée de TROPOTONE (2,4 MCPB) permet de freiner (3 l/ha) voire de détruire (4 l/ha) les ronds de chardons avant le stade apparition des boutons floraux (stade le plus sensible du chardon). En raison d'une sélectivité moyenne du produit, l'application doit être localisée uniquement aux ronds de chardons.
        
- Les dicotylédones vivaces : il n'existe pas de possibilité de désherbage dans la culture du pois protéagineux. Il est donc nécessaire de gérer ces vivaces à l'échelle de la rotation. Ne pas négliger les possibilités d'intervention en interculture.

- La lutte contre certaines graminées débute dès le traitement de pré-levée
Certains herbicides de pré-levée du pois présentent une efficacité non négligeable notamment :
  . Sur vulpin : CHALLENGE 600, TOUTATIS DamTech, NIRVANA S, NIKEYL/CLINE
  . Sur pâturins : CHALLENGE 600, TOUTATIS DamTech, NIRVANA S, NIKEYL/CLINE, PROWL 400, STALLION SyncTec
En l’absence de résistance aux fop/dimes, un anti-graminée foliaire est conseillé contre ray-grass, folle avoine, repousses de céréales et vulpins.

Dans des situations de graminées résistantes,  l’AVADEX peut être appliqué sur sol affiné en présemis à condition de pouvoir être incorporé dans la foulée avec la dernière préparation de sol.
KERB FLO n’est pas homologué sur pois de printemps.

Désherbage mécanique : un complément possible
Le désherbage mécanique est surtout pratiqué en bio ; il  peut cependant être utilisé en conventionnel en complément du désherbage chimique.

Pour cela, il sera nécessaire de réaliser 2 à 3 passages avec la herse étrille ou la houe rotative :

- Avant la levée : un passage de herse étrille peut être réalisé avant la levée, à l’aveugle, dès que la portance du sol est suffisante. Les adventices sont jeunes et donc relativement faciles à détruire.

- A la levée : la houe rotative est la plus sélective sur les pois à ce stade. Elle est particulièrement adaptée aux sols limoneux. Son efficacité est cependant étroitement liée au stade des adventices (fil blanc).

- Après la levée : effectuer un passage léger avec la herse étrille entre les stades 2 et 5 feuilles. La période d’intervention est de courte durée. Ne plus intervenir dès que le pois a des vrilles bien développées ; les risques de pertes de plantes par arrachage deviennent alors élevés. Prévoir 2-3 jours de beau temps avant et après l’intervention pour une meilleure efficacité.

       

Désherbage mécanique sur pois de printemps en image

 

Herbicides utilisables sur pois protéagineux

Publications

Qualité des graines tournesol - récolte 2018

Qualité des graines tournesol - récolte 2018

La teneur en huile est de 43,9 %

Qualité des graines pois 2018

Qualité des graines pois 2018

La teneur en protéines moyenne des graines s’élève à 21,7 %

Toutes les publications

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Culture du pois

Maîtriser la culture du pois (hiver & printemps)


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut