TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Enquête colza:

Renseignez votre biomasse sortie hiver !

Participer à l'enquête

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Développer les légumineuses en Occitanie : Co-construction d'une filière régionale pour un modèle agricole rentable, durable et responsable"

07 février 2019

Toulouse, le 7 février 2019 - Azuki, kabuli, fèves, pois, lentilles, etc., elles sont vertes, rouges(...)


Communiqué de presse : "Le guide de culture tournesol 2019 est disponible !"

29 janvier 2019

Paris, le 29 janvier 2019 - Terres Inovia publie son nouveau guide du culture tournesol. Outil préci(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Ouest

Conseil Lentille - Soigner l'implantation et raisonner le désherbage

Julien Charbonnaud (Centre-Val de Loire)

Jean Lieven (Normandie, Ile de France Ouest)

Sébastien Poitevin (Bretagne, Pays de la Loire) 

Elodie Tourton(Poitou-Charentes, Vendée, Limousin)

Agathe Penant - Référent Protéagineux Zone Ouest

    

Le 20 février 2019

Soigner l’implantation pour valoriser les petites terres

La lentille est une culture de printemps valorisant bien les petites terres, si tant est que l’implantation soit réussie. Ne semer pas la lentille trop tard et intervenir dans des conditions ressuyées, afin de garantir une bonne nutrition de la culture.
   

Choix de la parcelle

La lentille s’adapte bien aux sols superficiels à réserve utile faible à moyenne, beaucoup moins aux terres profondes où une surproduction de végétation peut entrainer une forte présence de maladie et une verse précoce, au détriment de la production de graines. La lentille est sensible aux excès d’eau : éviter les limons battants et sols hydromorphes. Culture très basse à récolte, il faut éviter les sols caillouteux qui rendront la récolte compliquée.

Peu de solutions herbicides étant homologuées sur lentille, privilégier les parcelles propres. Culture destinée à l’alimentation humaine, éviter les parcelles où la présence de morelle, xanthium ou datura est avérée, au risque de voir sa culture déclassée.

A noter que la lentille est sensible à aphanomyces et multiplie le champignon, au même titre que le pois de printemps : avant de semer, réaliser un test aphanomyces via un prélèvement de sol.

Comment réaliser un test aphanomyces

     

Préparer son sol

Préparer un lit de semence meuble et bien aéré sur les 15 premiers centimètre, afin de favoriser la mise en place des racines et des nodosités, garantes d’une bonne nutrition azotée de la plante.
Limiter autant que possible le nombre de passages pour éviter le tassement, défavorable à un bon enracinement.
         

Semer en sol ressuyé

Semer sur un sol bien ressuyé et le plus tôt possible pour limiter au maximum les coups de chaud durant les périodes de floraison / remplissage des graines.

Semer entre le 5 et le 20 mars, à 300 graines/m² (90kg/ha), à 2-3 cm de profondeur. Ne pas augmenter les densités de semis : un semis trop dense favorise le développement des maladies et la verse, et limite la ramification naturelle de la plante.

Si besoin, rouler après semis, avant l’application d’un herbicide, afin de faciliter la récolte. Si une intervention n’est pas possible en prélevée, elle peut être réalisée au stade 5-6 feuilles de la culture.
            
Peu de besoin en fertisation

Comme les autres légumineuses, la lentille a la capacité de noduler, donc de fixer l’azote atmosphérique. Le rhizobium spécifique de la lentille est naturellement présent dans les sols français – pas besoin d’inoculation.

La lentille est peu exigeante : pour un rendement de 15 à 25 q/ha, apporter 30 à 50 unités de P2O5, 60 à 80 unités de K2O et 20 à 25 unités de Mg.

          

Désherbage chimique : à raisonner à la parcelle

En début de cycle, la lentille est une culture peu concurrentielle, et le désherbage mécanique reste délicat. Hors système bio, le désherbage chimique est souvent nécessaire.

La lentille est très sensible à la concurrence. Peu d’herbicides étant homologués sur lentille, une intervention en prélevée est souvent nécessaire afin de sécuriser la gestion des adventices. Elle peut être complétée par un rattrapage au stade 3-4 feuilles de la plante si nécessaire.

Herbicides homologués sur lentille
         

Lutte alternative : des pistes complémentaires au désherbage chimique

Labour, déchaumage et faux semis sont des techniques permettant de limiter les levées d’adventices en cours de culture.
Les couverts végétaux d’interculture, par leur effet étouffant, complètent cet ensemble de solutions utilisables à l’échelle de la rotation.

 En cours de culture, un désherbage mécanique peut également être réalisé : en prélevée, un passage  « à l’aveugle » de herse étrille peut être envisagé pour permettre la destruction précoce des adventices ; un second passage peut être réalisé au stade 3-4 feuilles de la lentille.

         

Pour en savoir plus

 Téléchargez le guide lentille 2018

 

Publications

Qualité des graines tournesol - récolte 2018

Qualité des graines tournesol - récolte 2018

La teneur en huile est de 43,9 %

Qualité des graines pois 2018

Qualité des graines pois 2018

La teneur en protéines moyenne des graines s’élève à 21,7 %

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Tous les outils

Formations

Atelier de production (Nouveauté)

Création d’un atelier de production d’huile alimentaire


Fongicides-régulateurs

Adapter l'itinéraire technique du colza pour optimiser l'usage des fongicides


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut