TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Enquête colza:

Renseignez votre biomasse entrée hiver !

Participer à l'enquête

Actualités / Presse

Communiqué de presse :"Listes recommandées pour le tournesol : Une démarche approuvée par les agriculteurs"

19 décembre 2018

Paris, le 19 décembre 2018 - Bilan positif pour les premières listes recommandées Terres Inovia : pl(...)


Communiqué de presse : "Semis pois chiche 2019 : Respecter les contraintes techniques pour assurer la durabilité de la culture "

26 octobre 2018

Paris, le 26 octobre 2018 - Face à la forte croissance du marché, la culture du pois chiche connait (...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Ouest

Point colza - Pleine floraison avec un état sanitaire mitigé

 

Elodie Tourton (Poitou-Charentes, Vendée, Limousin)

  

Le 25 avril 2018

Sclérotinia et mycosphaerella

Les parcelles de colza sont bien jaunes en région et le stade G1 a été atteint la semaine dernière dans la majorité des situations.  A ce  jour, il reste les secteurs les plus au nord (plus frais) et/ou les variétés plus tardives à floraison à protéger contre le sclérotinia.

Même si les conditions climatiques sont plutôt sèches depuis quelques jours, les 23 kits pétales réalisés sont positifs avec un taux de contamination supérieur à 30 % (source BSV et Terres Inovia) :
• Dpt 17 : 12 kits pétales et taux de contamination de 60 à 90 %
• Dpt 79 : 3 kits pétales et taux de contamination de 60 à 84 %
• Dpt 86 : 7 kits pétales et taux de contamination de 32 à 92 %
• Dpt 16 : 1 kit pétales et taux de contamination de 56 %

Rappel : C'est au stade G1 que la protection fongicide contre le sclérotinia est la plus efficace.

Plus d'infos sur la lutte contre le sclérotinia au stade G1

 

D’autre part, des symptômes de mycosphaerella sont observés en Charente-Maritime sur les feuilles en bas de végétation. Les températures sont à présent « normales », il faudra surveiller l’évolution de la maladie au retour des précipitations 3 semaines après l’intervention sclérotinia.

     

Surveillez les charançons des siliques et pucerons cendrés

Charançon des siliques

Globalement, les colzas sont courts et certaines parcelles peinent à fleurir. Ce mauvais état végétatif signe la forte infestation larvaire de grosses altises subie cet hiver. Malencontreusement, ce phénomène a été combiné à d’autres facteurs : épisodes successifs de froids (gel/neige), hydromorphie, faim d’azote, orobanche rameuse.
Les charançons des siliques restent discrets et le seuil d’un insecte pour 2 plantes est rarement atteint.
La météo estivale de la semaine dernière a été favorable aux pucerons cendrés dont les populations progressent notamment en bordure de parcelles.

Seulement si nécessaire, intervenez de préférence en fin de journée au coucher du soleil afin de protéger les insectes pollinisateurs.

 Plus d'infos sur la gestion des charançons des siliques et des pucerons cendrés

          

Outils et services

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Yara ImageIT

Yara ImageIT

Application mobile - Calcul de biomasse colza par prise de photo

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Stratégie durable (Nouveauté)

Quelles stratégies de lutte durable contre les graminées dans les rotations ?


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut