TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

RTR Beaune - le 20 novembre 2018

20 novembre 2018

RTR Beaune - le 20 novembre 2018

Beaune - RTR Nord et Est Le 20 novembre 2018

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Construisons ensemble un plan protéines efficace, ambitieux et vertueux"

17 septembre 2018

Paris, le 17 septembre 2018 - Premiers producteurs d'oléo-protéagineux en Europe, les agriculteurs f(...)


Communiqué de presse : "Protéagineux : des rendements stables malgré des conditions climatiques chaotiques "

04 septembre 2018

Paris, le 4 septembre 2018 - Avec des rendements moyens de 40 à 45 quintaux par hectare pour les pro(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Ouest

Conseil colza - Prévoir la lutte contre le sclérotinia

Julien Charbonnaud (Centre-Val de Loire)

Jean Lieven (Normandie, Ile-de-France Ouest)

Nina Rabourdin (Bretagne, Pays de la Loire)

Elodie Tourton (Poitou-Charentes, Vendée, Limousin)

  

Le 6 avril 2018

 

Certaines parcelles ont déjà atteint le stade F1 (50 % des plantes avec une fleur ouverte). Il est conseillé de bien repérer ce stade F1 en amont du stade G1 (chute des premiers pétales), ce dernier étant le moment le plus opportun pour la protection fongicide contre le sclérotinia. Environ 100°C (base 0°C) séparent le stade F1 du stade G1.

Attention à bien prendre en compte la variabilité de stade entre parcelles. En effet, non seulement il existe des différences variétales, mais l'année est également propice à des différences de stades entre parcelles dues à des problématiques ravageurs notamment (altises, charançons, asphyxies racinaires, gels tardifs).

A gauche : variété mi-précoce à floraison ; A droite : variété mi-tardive à floraison
Similitudes : type de sol, date de semis, protection larves d'altises d'hiver (mi-nov.)
Différences : variété, fertilisation azotée sortie hiver (date, forme et dose totale)
⇒ Ces 2 agriculteurs voisins ne déclencheront pas leur protection fongicide à la même date.

          

Bien identifier les stades F1 et G1

Stade F1

- 50 % des plantes présentent une fleur ouverte.
- La parcelle est encore verte.

Environ + 6 à 12 jours  entre les stades F1 et G1 selon les conditions météo

Stade G1

- Les hampes secondaires commencent à fleurir.
- Les 10 premières siliques sont formées sur les hampes principales avec une longueur inférieure à 2 cm.
- Les premiers pétales chutent.
- La parcelle est jaune.

          

Raisonner les interventions

C'est au stade G1 que la protection fongicide contre le sclérotinia est la plus efficace.
Une attention particulière doit donc être accordée au suivi des stades dans les différentes parcelles. Certains BSV fournissent des résultats de kits pétales.

Parcelles homogènes en stade : une application devra avoir lieu au stade G1, positionnement optimum contre cette maladie.

Plantes à des stades hétérogènes : de D2 à F2

Parcelles avec forte hétérogénéité de stades : le déclenchement du traitement pourra éventuellement être déclenché légèrement avant le stade G1 (50 % des plantes à ce stade) pour protéger les plantes les plus avancées. Une nouvelle application pourra être envisagée pour protéger les plantes dont le stade est en retard, 10 à 15 jours plus tard. Si vous êtes dans le cas d'un double passage, diminuer la dose de chacun des passages de 30 à 50 %. Certains programmes permettront de ne pas augmenter le coût de la protection fongicide. Exemple : [Propulse 0,5 à 0,7 l/ha puis Sunorg Pro 0,5 l/ha] ou [(Pictor Pro 0,25 l/ha + Sunorg Pro 0,4 l/ha) puis Prosaro 0,4 l/ha] ou [Prosaro 0,6 à 0,7 l/ha puis Sunorg Pro 0,5 l/ha]. Pour rappel, il ne doit y avoir qu'une seule SDHI (boscalid, fluopyram et bixafen) par programme afin de ne pas favoriser les phénomènes de résistances.

Si le sclérotinia constitue le plus souvent la maladie à risque principal vis-à-vis du colza, d'autres maladies visibles dès aujourd'hui (cylindrosporiose notamment) ou en fin de cycle peuvent aussi être nuisibles (oïdium, mycosphaerella, pseudocercosporella et alternaria). Si vous vous trouvez dans cette situation, certains produits visant le sclérotinia pourront par la même occasion avoir un effet sur ces maladies de fin de cycle.
Dans tous les cas, veillez à respecter le délai avant récolte qui peut aller jusqu'à 63 jours.

 

Pour la gestion du sclérotinia, privilégier ces applications (par ordre d'efficacité) au stade G1 :

  1 - associations à base de prothioconazole ou de SDHI (boscalid, fluopyram, bixafen)
  2 - association à base d‘ IDM (tébuconazole, metconazole) ou QoI ( azoxystrobine, picoxystrobine)

Pour la gestion de la cylindrosporiose, du mycosphaerella et autres maladies de fin de cycle (alternaria, pseudocercosporella), l’application anti-sclerotinia au stade G1 suffit généralement avec une base triazole(s) : prothioconazole, le plus efficace ou metconazole, tebuconazole.
   
Dans les situations où le colza revient fréquemment dans la rotation (au moins 1 année sur 3) et/ou dans les parcelles où les céréales à paille sont régulièrement traitées avec un SDHI : il est très fortement recommandé d’alterner, d’une campagne sur l’autre, les solutions à base de SDHI avec des solutions à base d’IDM et/ou de QoI sans SDHI.
Accéder à la Note commune Anses - INRA - Terres Inovia (mars 2018) "Gestion durable de la résistance aux fongicides utilisés contre la sclérotiniose du colza"

   

Des "kits pétales" réalisés dans le cadre de la surveillance biologique du territoire

une boite du kit pétale révélant un résultat positif

vis-à-vis du sclérotinia

Ces "kits pétales" nous permettent d'estimer le potentiel infectieux du sclérotinia vis-à-vis du colza. La mise en oeuvre de cet outil d'aide à la décision débute au stade F1. Les résultats de ces kits sont publiés dans les Bulletins de Santé du Végétal (BSV).

Attention au nettoyage du pulvérisateur

Tous les ans, des parcelles de colza sont sérieusement touchées par les conséquences d'un mauvais rinçage de pulvérisateur, après des applications d'herbicides sur d'autres cultures. Les pertes de rendement peuvent être importantes.

L'usage de l'eau pour nettoyer son pulvérisateur est insuffisant, par exemple, après utilisation des sulfonylurées. Ces produits ont la capacité de se fixer sur les parois et les tuyauteries. Utiliser un nettoyant spécifique pour pulvérisateur apparaît donc indispensable pour être efficace.

 Symptômes constatés sur colza

- tassement et réduction importante de biomasse

- avortements des siliques

- allongement de la floraison ou refloraison (voir illustration)

- maturité hétérogène

Prévisions du stade G1 par rapport au stade F1

Ces informations ont été obtenues à partir des données météo réelles jusqu’au 3 avril, des prévisions jusqu'au 12 avril puis les données moyennes normales (1998-2017) prennent le relai pour aboutir au cumul de 100 °C, somme de températures moyennes pour passer du stade F1 au stade G1.

Exemple de lecture : si le stade F1 est atteint le 25 mars à Niort, le stade G1 sera atteint le 3 avril (100°C de plus en base 0).   

Date du stade F1

(50% des plantes avec une fleur ouverte)

Simulation du stade G1(chutes des premiers pétales...)

Prévisions établies avec les données réelles jusqu'au 3 avril 2018 et prévisions météo juqu'au 12 avril 2018

Niort

Angoulême

Tours

Chartres

Rennes

Le Mans

Evreux

Caen

25 mars

4 avril

3

avril

4

avril

4

avril

4

avril

3

avril

5

avril

5

avril

1er avril

9 avril

8

avril

9

avril

9

avril

10

avril

9

avril

10

avril

10

avril

5 avril

12 avril

12

avril

12

avril

12

avril

13

avril

12

avril

12

avril

13

avril

10 avril

18 avril

17

avril

18

avril

18

avril

18

avril

18

avril

19

avril

19

avril

15 avril

21 avril

20

avril

21

avril

21

avril

21

avril

21

avril

22

avril

22

avril

        

"Les abeilles butinent - Protégeons-les !"

Dans cette plaquette l'AFPP rappelle les bonnes pratiques d’utilisation des produits de protection des plantes vis-à-vis des abeilles en s’appuyant sur les réglementations les plus récentes. Plaquette rééditée en décembre 2010 suite à un groupe de travail auquel participe Terres Inovia.

 "Les abeilles butinent - Protégeons-les" (PDF 505 Ko)

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Yara ImageIT

Yara ImageIT

Application mobile - Calcul de biomasse colza par prise de photo

Tous les outils

Formations

Travail du sol colza

Travail du sol et implantation : jusqu'où innover pour réussir son colza ?


Culture du colza

Les bases de la culture du colza


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut