TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Actualités / Presse

Cultures oléo-protéagineuses : le gel aura un impact limité si la pluie revient

25 avril 2017

Communiqué de presse concernant l'impact du gel sur les cultures oléo-protéagineuses

 

CP - "Cultu(...)


Dossier de presse présentation des Culturales 2017

20 avril 2017

Dossier de presse proposé lors de la conférence de presse du 12 avril concernant le lancement des Cu(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Ouest

Point colza - Faut-il relayer la protection fongicide ? (PC/Vendée/Limousin)

Elodie Tourton (Poitou-Charentes, Vendée, Limousin)

    

Le 5 mai 2017

Malgré une reprise précoce en sortie d’hiver, la fraicheur d’avril a ralenti le développement des colzas qui sont presque tous défleuris aujourd’hui. Après un bon mois de floraison ponctué de gelées matinales, l’entrée en phase de maturation s’effectue à date classique pour les régions. Les interventions contre le sclérotinia au stade G1 remontent à environ 4 semaines. Le retour tant attendu des pluies le weekend du 1er mai soulève l’interrogation d’un relai de protection fongique contre les maladies de fin de cycle.

Les précipitations se maintiennent avec d’importants brouillards matinaux accompagnées d’une remontée des températures, contexte favorable à l’expression du mycosphaerella observé sur feuille depuis mars. Les siliques sont à présent formées dans la plupart des parcelles. L’objectif est de les protéger afin qu’elles remplissent leur rôle photosynthétique pendant le remplissage et contribuent à la mise en place du PMG.


Plusieurs situations existent dans les régions :

1 - La plus répandue : l’application du fongicide au stade G1 a été réalisée entre le 25 mars (sud des Charentes) et le 10 avril (Vienne), la protection n’est plus efficace aujourd’hui. Pour les secteurs où le mycosphaerella était présent en 2016 (réservoir d’inoculum significatif sur résidus de colza) et les symptômes sont observables sur les dernières feuilles, il est judicieux de relayer très rapidement la protection fongicide avec une spécialité à base de triazole * en respectant au minimum 75 % de la dose homologuée pour assurer la couverture jusqu’à brunissement naturel des siliques. Contre le mycosphaerella, le prothioconazole est la matière active la plus efficace suivi du metconazole et du tébuconazole d’efficacité similaire.

Accéder au tableau des fongicides autorisés sur colza (mise à jour avril 2017)

Rappel du contexte dans les messages précédents du 13 avril et du 28 mars
           

2 - Le décalage du 1er fongicide 10-15 jours après le stade G1 : au regard des conditions extrêmement sèches d’avril, certains ont choisi cette option pour retarder la période de couverture et réalisé l’application entre le 10 et le 20 avril. Ce positionnement est peu efficace dans la lutte contre le sclérotinia et un peu précoce pour la protection optimale des siliques en situation de forte pression. Dans ce cas, il permet uniquement le blocage temporaire du mycosphaerella au niveau des feuilles.

    • Avec une dose correcte de triazole appliqué sur la précédente protection, la culture est encore protégée. Il faudra statuer sur un éventuel relai au 10-20 mai (en respectant la limite des DAR*) pour couvrir les siliques en fonction de l’évolution des symptômes et des conditions climatique.

    • Avec l’utilisation des spécialités PRIORI XTRA, PICTOR PRO, FILAN SC et ACAPELA SOFT CONTROL, la protection contre le  mycosphaerella est insuffisante.
           

3 - L’absence de fongicide : leur action étant essentiellement préventive et vu les conditions climatiques tantôt favorables à l’oïdium tantôt au mycosphaerella/alternaria, il parait nécessaire de réagir rapidement lorsque la parcelle présente des symptômes : application fongicide immédiate.

* Attention aux DAR des spécialités utilisées : une application mi-mai pousse la récolte mi-juillet, peu gênant au vue de la tolérance à l’égrenage des variétés sur le marché.

Publications

Qualité des graines de colza récolte 2016

Qualité des graines de colza récolte 2016

Une teneur en huile préservée au Sud.

ARVALIS & Terres Inovia infos 2017

Janvier 2017 : "Interventions de printemps : renforcer la résistance aux aléas"

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Yara ImageIT

Yara ImageIT

Application mobile - Calcul de biomasse colza par prise de photo

Tous les outils

Formations

Colza en production de semences

La conduite du colza en production de semences


Méthanisation agricole (Nouveauté)

La méthanisation agricole : rentabilité des installations et valorisation des substrats agricoles


Toutes les formations