TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Hommage

Hommage à l'engagement pour la recherche et l'innovation de Xavier Beulin, président du Cetiom de juillet 2000 à décembre 2009. Nos condoléances à ses proches.

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Des opportunités pour la filière oléo-protéagineuse bio dans le Nord"

17 mars 2017

Communiqué de presse diffusé par Terres Inovia et l'Itab à l'occasion des réunions annuelles avec de(...)


Communiqué de presse : "Des opportunités pour la filière oléo-protéagineuse bio dans le Sud"

17 mars 2017

Communiqué de presse diffusé par Terres Inovia et l'Itab à l'occasion des réunions annuelles avec de(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Ouest

myPIC - Les méligèthes du colza sont présents

Régions Zone Centre & Ouest Terres Inovia

J. Charbonnaud (Centre)

J. Lieven (Normandie/IDF Ouest)

E. Tourton (Poitou-Charentes/Vendée/Limousin)

N. Rabourdin (Bretagne/Pays de la Loire)

14.03.2017

myPIC - Les méligèthes du colza sont présents

Période de sensibilité des colzas

Les conditions météo de ces derniers jours (hausse des températures, temps calme et sec) ont favorisé les vols significatifs de méligèthes dans de nombreux secteurs.

           

La majorité des parcelles a atteint la période de sensibilité du colza vis-à-vis des méligèthes : du stade boutons accolés (D1) et le stade boutons séparés (E). Cette période correspond globalement à la présence de boutons et à l'absence de fleurs dans les cultures.

    

Maintenir la population de méligèthes à un niveau acceptable

Les règles de décision de lutte contre les méligèthes visent à maintenir la population à un niveau acceptable pour que la floraison puisse s'engager franchement et que les capacités de compensation puissent s'exprimer. La gestion de ce ravageur ne vise pas à l'éradiquer mais plutôt à bien mesurer le risque : faut-il intervenir ou ne pas intervenir ?

La particularité des méligèthes réside dans le fait qu'ils provoquent des perforations dans les boutons floraux. A cette période du cycle, à fortiori lorsque les attaques surviennent tôt comme cette année (stade D1, D2), les capacités de compensation de la culture peuvent être importantes. Plus la culture est vigoureuse et saine, plus elle peut supporter la présence de méligèthes, même abondante.

Plus la culture est chétive, stressée ou se développant dans un milieu sous contrainte (réserve utile, disponibilité en azote, enracinement défaillant...), plus elle sera sensible à ce stade. L'observation de l'état du colza est donc aussi primordiale que l'observation du ravageur

La présence de la variété ES Alicia (variété très précoce) en fleur permet également de limiter le risque mais n'exclut pas une surveillance dans les parcelles concernées. Cette variété en fleur permet de maîtriser certaines attaques faibles à moyennes. En cas de fortes attaques, au-delà des seuils décrits dans l'onglet REAGIR sur les plantes d'intérêt, un contrôle des populations de méligèthes peut se justifier.

Au vu des conditions climatiques actuelles, le colza se développe rapidement. Les prévisions météorologiques annoncent au moins jusqu'à la fin de semaine des conditions plutôt favorables aux méligèthes.

 Graphiques réalisés le 14 mars 2017 (données réelles jusqu'au 12 mars suivies de prévisions)

Accéder aux même graphiques pour Angouleme - Tours - Chartres - Le Mans - Rennes - Evreux - Caen

 Outils pour l'analyse du risque

BSV, le bulletin de santé du végétal par région

Pour bien prendre en compte votre situation, nous vous conseillons de vous référer à votre BSV régional
Consulter le BSV de votre région

-------------------------------------------

Expert, outil de mise en alerte vis à vis des insectes de printemps

Terres Inovia vous propose le service Expert (ex-proPlant) qui permet une mise en alerte vis-à-vis du risque ravageurs de printemps et notamment des méligèthes.

Accéder à Expert

 

Les seuils d'interventions

Il est recommandé pour un colza vigoureux (sain, bien implanté, dans un sol profond et en l'absence de stress printanier significatif) d'attendre le stade E et d’intervenir uniquement après que le seuil de 6 à 9 méligèthes par plante soit dépassé. En effet, dans le cas d’une attaque précoce dans un contexte favorable, le colza a le temps de compenser en multipliant le nombre d’inflorescences au niveau des hampes secondaires.


En revanche, si le colza n’est pas vigoureux en sortie d’hiver ou si les conditions environnementales sont défavorables aux compensations (températures faibles, plantes stressées en eau à floraison, dégâts parasitaires antérieurs de type larves d'altises, charançons du bourgeon terminal ou orobanche par ex.), il faudra surveiller les méligèthes dès l'apparition des boutons et intervenir de 5 à 7 jours après que le seuil soit atteint ou dépassé. Il est important de ne pas intervenir trop rapidement afin de toucher le maximum d'insectes lors de l'application.

Etat de la culture

Stade boutons accolés (D1)

Stade boutons séparés (E)

Colza handicapé, peu vigoureux, conditions environnementales peu favorables aux compensations

1 méligèthe/plante

2-3 méligèthes/plante

Colza sain et vigoureux, bien implanté, dans un sol profond et en l'absence de stress printanier significatif

Généralement pas d'intervention justifiée. Reporter la décision d'intervenir ou non au stade E

6-9 méligèthes/plante

  

Observation au champ : La vigilance doit à présent être maintenue par un dénombrement régulier sur les plantes pour se situer par rapport aux seuils. Le comptage se fait sur une moyenne de plantes consécutives : 4x5 plantes ou 2x10 plantes.
       

Prendre en compte les résistances aux pyréthrinoïdes

Les analyses réalisées lors des précédentes campagnes montrent des populations de méligèthes le plus souvent résistantes aux insecticides de la famille des pyréthrinoïdes à l'exception du taufluvalinate et de l'étofenprox. Les autres produits homologués parmi les autres familles chimiques permettent d'assurer un contrôle satisfaisant des méligèthes.

Une utilisation raisonnée de ces solutions est indispensable. Lire attentivement les étiquettes et la documentation disponible et respecter les recommandations d'emploi.

 

Les substances actives efficaces sur méligèthes (résistants ou non) sont les suivantes :

- l'étofenprox, le tau-fluvalinate (pyréthrinoïdes de synthèse)

- l'indoxacarbe (oxadiazines)

- la pymétrozine (pyridine-azométhrines)

- les organosphosphorés seuls ou en association *

- les néonicotinoïdes seuls ou en association*

* les associations organosphosphorés ou néonicotinoïdes + pyréthrinoïdes sont à réserver au cas d'infestation tardive par le charançon de la tige couplée à une arrivée précoce des méligèthes justifiant une intervention au stade D1.

     

Remarques complémentaires :

- Les pyréthrinoïdes seul ou associés autorisés appliquées sur charançon de la tige pourront avoir un effet secondaire plus ou moins partiel sur les méligèthes, compte tenu des phénomènes de résistance aux pyréthrinoïdes observés sur une part plus ou moins importante des populations locales.

- Afin de maintenir la durabilité des solutions chimiques, il est impératif de ne pas utiliser 2 fois de suite le même mode d’action (même si on traite 2 insectes différents)  pour réduire le risque d’apparition de résistance.

Insecticides autorisés sur colza
     

Volume de bouillie, un optimum autour de 200 l/ha

Pour optimiser l'efficacité d'une pulvérisation insecticide, il est conseillé de travailler à volume « normal », en évitant les trop bas-volumes, inférieurs à 100 l/ha, et sans tomber dans l’excès inverse, d'un mouillage supérieur à 300 l/ha.

Le contexte de réalisation est aussi important : réglage du pulvérisateur, conditions climatiques, caractéristiques du produit appliqué.

 

Soigner l'enracinement

L’implantation du colza est une étape essentielle pour la culture. Elle doit permettre au colza d’atteindre le stade 8 feuilles et un pivot d’au moins 8 mm de diamètre à l’entrée de l’hiver.
Obtenir un enracinement optimal par un travail du sol adapté est essentiel. En effet, le système racinaire est sensible aux problèmes de structure. Une longueur de pivot au moins égale à 15 cm est à rechercher.

 

Atteindre une densité optimale

Une densité de semis de 30 à 50 graines/m² (sans excéder 15 plantes au mètre linéaire tout particulièrement pour les semis à écartement large) doit permettre d'atténuer l'impact des ravageurs par l'obtention d'un bon niveau de croissance et développement du colza. Généralement, une trop forte densité conduit à des plantes plus chétives, moins aptes à ramifier et donc plus sensibles aux ravageurs.

En savoir plus sur le semis du colza

 

 

Maintenir un bon état sanitaire

Un suivi régulier et adapté de la culture permettra au colza d'avoir toutes ses capacités de compensation au moment de l'arrivée des méligèthes. Les ravageurs d'automne (larves d'altises, charançon du bourgeon terminal) ainsi que ceux du printemps, notamment le charançon de la tige, doivent être suivis et maîtrisés.

Une plante saine compensera d'autant plus une attaque de méligèthes qu'une plante affaiblie par ailleurs.

 

Photo : plante cumulant un dégât de charançons de la tige du colza (tige déformée en bas de la photo) avec une attaque de méligèthes

Innover à l'implantation du colza

Mélanger au semis 5 à 10 % d'une variété à floraison très précoce (ex : ES Alicia) pour attirer les méligèthes. Ils visiteront prioritairement les fleurs des plantes précoces. Les dégâts sur le reste des plantes encore en boutons seront moindres. 

Cependant, en cas de forte pression (plus de 10 individus en moyenne par plante), il peut être nécessaire de contrôler les populations en ayant une protection insecticides raisonnée. Ce type de mélange n'affranchit donc pas d'observations régulières à la parcelle.

Publications

Qualité des graines de colza récolte 2016

Qualité des graines de colza récolte 2016

Une teneur en huile préservée au Sud.

ARVALIS & Terres Inovia infos 2017

Janvier 2017 : "Interventions de printemps : renforcer la résistance aux aléas"

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Découvrez les nouveautés 2015 !

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Yara ImageIT

Yara ImageIT

Application mobile - Calcul de biomasse colza par prise de photo

Tous les outils

Formations

Culture du colza

Les bases de la culture du colza


Fertilisation raisonnée colza

La fertilisation azotée du colza : impact sur la production, besoins de la plante, apports


Toutes les formations