TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

Plateforme colza le 14 novembre 2017 - Chaignes (27)

14 novembre 2017

Colza, semis soigné, risque limité

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Promosol, 40 ans de partenariat public-privé pour l’amélioration variétale"

19 octobre 2017

Paris, le 19 octobre 2017 - Créée en 1977, l’association Promosol est issue d’un partenariat initié (...)


Communiqué de presse : "Oléo-protéagineux en agriculture biologique : Toute une filière mobilisée pour des cultures à fort potentiel"

19 septembre 2017

Avec des surfaces d’oléo-protéagineux cultivées en agriculture biologique qui progressent de manière(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Ouest

myPIC - Implanter son soja en bonnes conditions

Régions Zone Centre & Ouest Terres Inovia

J. Charbonnaud (Centre)

J. Lieven (Normandie/IDF Ouest)

E. Tourton (Poitou-Charentes/Vendée/Limousin)

N. Rabourdin (Bretagne/Pays de la Loire)

12.04.2017

myPIC - Implanter son soja en bonnes conditions

Les températures relativement chaudes de ces derniers jours peuvent inciter à réaliser les semis de façon précoce. Cependant, la baisse des températures annoncée pour les prochains jours sera moins favorables. Il est donc préférable d'attendre la période optimale de semis (voir onglet REAGIR).

Par ailleurs, au vue des conditions relativement sèches pour le moment, il est sans doute judicieux de disposer la culture de soja dans des parcelles non séchantes avec une possibilité d'irrigation.

           

Pour obtenir une levée rapide et homogène, il est impératif d'intervenir sur un sol suffisamment réchauffé (plus de 10°C). Les levées lentes et difficiles sont en effet particulièrement exposées aux ravageurs souterrains et aux fontes de semis.

Il est nécessaire de préparer un lit de semences relativement fin, excepté en sols battants afin de limiter le risque de formation d'une croûte de battance. 
Obtenir une surface la plus plane possible lors du semis facilitera également la récolte des 1ères gousses. Rouler si nécessaire en présence de cailloux.

Peu couvrant sur la phase d'implantation, le soja peut être rapidement concurrencé par les adventices printanières. En plus des herbicides Prowl 400/Atic Aqua et Mercantor Gold en prélevée, la culture dispose d'herbicides de post-levée à spectre large (Pulsar 40, Corum). La présence de l'imazamox dans ces produits encourage à une gestion appropriée car le mode d'action est identique à celui des sulfonylurées et triazolopyrimidines largement répandus dans les autres cultures.

 

Prévoir d’inoculer dans la quasi-totalité des cas

Les bactéries (Rhizobium japonicum), qui permettent à la culture de s’alimenter en azote sans apport d’engrais, doivent être apportées sous forme d'inoculum.  Ce dernier est mis au moment du semis, soit directement sur les semences, soit sur des microgranulés.

Attention les bactéries sont fragiles et le respect des conditions de conservation et d’emploi (délai, température, lumière) sont à respecter scrupuleusement selon les indications du fabricant pour réussir la nodulation.

En savoir plus sur l'inoculum

           

Réussir son semis

Privilégier les sols bien réchauffés (> 10-12°C) pour semer afin d’obtenir un départ rapide et vigoureux de la culture. Il est préférable d'attendre que les sols soient suffisamment réchauffés pour semer afin de favoriser la levée rapide et homogène du soja.

Globalement le semoir monograine donne un meilleur taux de levée, et un écartement "type tournesol" de 45 à 60 cm reste le bon compromis entre densité de semis, structure de peuplement et limitation du salissement. Le semoir céréales peut également être utilisé avec des écartements plus faibles en veillant à respecter la profondeur de semis adéquate. Quel que soit le type de semoir disponible, le plus important est de respecter la densité de semis.

La profondeur de semis peut être variable :
- à 2 cm en semis précoce, en terres froides ou battantes,
- à 3-4 cm en semis plus tardif, en terres chaudes, sèches ou motteuses.

      

Adapter sa densité et sa date de semis

- La date de semis idéale dépend du secteur et du groupe de précocité des variétés.

- La densité de semis est dépendante du groupe de précocité choisi et de la conduite irriguée ou non. Plus les variétés sont précoces, plus il convient d’augmenter les densités, les capacités de ramification étant d’autant plus réduites que les variétés appartiennent à des groupes précoces.

- L'écartement est également à adapter selon le groupe de précocité :

     . 18 à 30 cm pour les groupes 000

     . de 18 à 50 cm pour le groupe 00

     . de 25 à 60 cm pour les groupes 0 réservé à la partie sud de la zone ouest.

     

Période de semis du soja selon la précocité des variétés

Attention dans les secteurs tardifs : utiliser des variétés "trop tardives", c'est s'exposer à des difficultés de récolte, à des frais de séchage élevés et à des pertes de rendement. Semer trop tard et en dehors des dates préconisées vous expose aux mêmes risques. 

   

En savoir plus sur l'implantation du soja

 

Désherbage mécanique adapté au soja

Le soja est une des grandes cultures qui présente le plus d'opportunités de désherbage mécanique. A condition de respecter quelques règles de précaution, la culture peut tolérer les passages de herse étrille, houe rotative et bineuse. La combinaison des outils mécaniques est généralement une stratégie payante pour les producteurs bio qui, selon les besoins, n'hésitent pas à intervenir jusqu'à 5 fois pour maintenir la propreté de leurs parcelles.

En savoir plus sur le désherbage mécanique du soja

Désherbage : travail du sol et rotation sont des leviers à actionner

En présence importante de graminées estivales (panics, sétaires, digitaires mais aussi raygrass), le recours au labour tous les 3 ou 4 ans permet de diminuer le stock semencier et les levées en culture.
Stimuler la levée d’adventices durant l’interculture, via des déchaumages, des faux- semis et des préparations de lit de semences, permet de gérer le stock semencier. Les conditions actuelles sont idéales pour réaliser un dernier faux-semis en attendant que le sol soit suffisamment réchauffé pour semer.

Les rotations longues et diversifiées permettent d’utiliser des herbicides à modes d’action variés et de gêner le cycle des mauvaises herbes en limitant une sélection de flores trop spécifiques.

Tableau d'efficacité des méthodes agronomiques sur quelques adventices du soja

En savoir plus sur le labour, déchaumage, faux-semis

  

Choisir la parcelle en fonction des exigences du soja

Pour atteindre son optimum de rendement, le soja est une plante exigeante en eau, ses besoins atteignent environ 400 mm. En cas d’impossibilité de l’irriguer, il est indispensable de positionner la culture sur des sols à bonne réserve hydrique (autour de 150 mm de RU).

  

La précocité comme principal critère de choix d’une variété

Dans les secteurs les plus au nord, seules les variétés très précoces 000 sont adaptées.
Par ailleurs, le potentiel des variétés des groupes 00 est supérieur pour peu que la précocité choisie soit adaptée au milieu pédoclimatique de culture.
Parmi les autres critères de choix, on trouve la sensibilité à la verse, mais aussi la hauteur de la première gousse qui ont une influence sur la facilité de récolte de la culture.

  

En savoir plus sur les variétés de soja

Désherbage mixte pour réduire les herbicides sans altérer les performances

Le binage se révèle très intéressant à partir du stade 3-4 feuilles du soja pour compléter ou trouver une alternative à l'usage des herbicides. Un temps sec est une des conditions pour la réussite du passage de la bineuse. Aux stades précoces de la culture, il convient de mettre en place un dispositif qui protège les plantes (disques, tôles) et de modérer sa vitesse d’avancement.

Dans une optique de réduction de l’usage des herbicides, il est possible de pratiquer "l’herbisemis" : l’herbicide est appliqué uniquement sur le rang au moment du semis (équipement porté par le semoir monograine écartement large), suivi d’un passage de bineuse 4 à 6 semaines plus tard. Cette technique offre un réel intérêt économique.

Pour les sols caillouteux, le binage est plus délicat. Le risque est de remettre les pierres en surface, véritable obstacle à la récolte lorsque l'on cherche à récolter les gousses basses.

  

Pré-inoculation des semences de soja

Inoculation réussie

Un projet alternatif à l’inoculation classique des semences de soja est la pré-inoculation des semences de soja. Grâce à cette technologie, les bactéries Rhizobium sont appliquées avec un adjuvant et des conservateurs aux semences de manière homogène. Ce système permet une viabilité des bactéries pendant 12 semaines tant que les sacs restent fermés. Les semences doivent cependant être conservées dans une zone de stockage fraiche et ombragée.

  

Cette technologie a fait l'objet d'essais dans les conditions françaises. Récemment, l'ANSES a publié une autorisation pour la France mais la commercialisation ne devrait pas intervenir avant le printemps 2018.

Publications

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

La qualité des tourteaux de tournesol pour l’année 2016 est proche de celle observée les années précédentes.

Qualité des tourteaux de colza 2016

Qualité des tourteaux de colza 2016

La qualité des tourteaux de colza pour l’année 2016 est relativement proche de celle observée l’année précédente.

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Qualité graines soja

La qualité des graines oléagineuses : focus sur le soja, le pressage et l’élaboration d’un tourteau de qualité


Inoculation légumineuses

Inoculation des légumineuses : des connaissances acquises à la pratique


Toutes les formations