TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Enquête rendements protéagineux 2018 :

votre avis nous intéresse !

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Mise à jour des listes recommandées pour le colza"

10 août 2018

Paris, le 10 août 2018 – Alors que la récolte 2018 s’achève sur un bilan mitigé, Terres Inovia met à(...)


Communiqué de presse : "Récolte 2018 de céréales à paille, colza et pois : volumes et qualités généralement bons, malgré une météorologie atypique en 2017/2018"

09 août 2018

Après une année 2017 aux récoltes très satisfaisantes, la production française de céréales à pailles(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Point tournesol - La sécheresse pénalisante sur les sols superficiels

N. Latraye (Hauts-de-France)
L. Ruck (Champagne-Ardenne, Seine-et-Marne)
B. Bardeur (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)
M. Geloen (Bourgogne-Franche-Comté)
B. Delhaye (Grand Est)
B. Remurier
(Grand Est)


Le 2 août 2018

Après un bon début de cycle (implantation réussie, croissance printanière satisfaisante, peu de dégâts d'oiseaux et maitrise correcte de l'enherbement), les conditions sèches et les températures très chaudes depuis mi-juin accélèrent le cycle du tournesol et peuvent affecter son potentiel de rendement par endroits. Les tournesols en terres superficielles et dans les zones où la pluie se fait attendre depuis un moment voient leur potentiel de rendement impacté. En terres plus profondes, le bon potentiel de rendement des tournesols est encore peu affecté.

Comportements différents selon les milieux

Sur les petites terres, les plantes ont tendance à sécher sur pieds avec la sénescence des feuilles sur plus de la moitié des tiges. Dans les parcelles les plus précoces, la récolte est envisagée sur la mi-août. Dans ces situations, les plantes sont au stade M1.2 (Le dos du capitule est jaune pâle. Les bractées sont jaunes) à M3 (Le dos du capitule est marbré de brun. Les bractées sont brunes. La tige se dessèche).


En terres profondes, la situation est beaucoup moins critique et les cultures tiennent encore bien même si des pluies seraient les bienvenues. Certaines parcelles sont encore peu ou pas affectées par ces conditions météos.

Bilan hydrique déficitaire en juillet : illustration sur sol à faible RU et sol à forte RU

Le graphique ci-dessous, réalisé avec les données de Nancy-Ochez pour une RU de 80 mm, illustre la situation de fort déficit dès la fin juin sur les sols à RU limitée.

 

Bilan hydrique sur la station de Vatry avec une RU de 180 mm. Sur sol profond la situation est nettement plus favorable.

 

Publications

Fiche orobanche cumana

Fiche orobanche cumana

Savoir l’identifier pour protéger la culture et limiter son extension

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Principaux auxiliaires

Les principaux auxiliaires en grandes cultures : écologie et reconnaissance


Méthanisation agricole (Nouveauté)

La méthanisation agricole : rentabilité des installations et valorisation des substrats agricoles


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut