TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

RTR Villers-les-Nancy - le 21 novembre 2018

21 novembre 2018

RTR Villers-les-Nancy - le 21 novembre 2018

Villers-les-Nancy - RTR Nord et Est Le 21 novembre 2018

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Semis pois chiche 2019 : Respecter les contraintes techniques pour assurer la durabilité de la culture "

26 octobre 2018

Paris, le 26 octobre 2018 - Face à la forte croissance du marché, la culture du pois chiche connait (...)


Communiqué de presse : "Développer les légumineuses : un enjeu mondial pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement"

17 octobre 2018

Toulouse, le 17 octobre 2018 - Rendez-vous incontournable pour l'ensemble des acteurs de la filière,(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Point soja - Ça souffre en sec, en irrigué poursuivre les apports jusqu'aux premières gousses mûres

N. Latraye (Hauts-de-France)
L. Ruck (Champagne-Ardenne, Seine-et-Marne)
B. Bardeur (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)
M. Geloen (Bourgogne-Franche-Comté)
B. Delhaye (Grand Est)
B. Remurier
(Grand Est)


Le 24 août 2018

Le soja conduit en sec souffre du manque d’eau et on peut observer une grande hétérogénéité des stades. Dans de nombreuses situations, les plantes jaunissent et perdent leurs feuilles. Les parcelles les plus précoces sont brunes, desséchées prématurément, et sont presque bonnes à récolter.

En irrigué, les cultures de soja souffrent beaucoup moins même si, pour maintenir un couvert actif, elles ont souvent reçu 2 tours d’eau supplémentaires par rapport aux 3 - 4 apports habituels.  Même en irrigué les veines de terres plus superficielles se voient malgré tout. Le bilan économique de la culture sera impacté par ces tours d’eau supplémentaires même si le bon potentiel de rendement de la culture est maintenu. 

En matière de salissement, les cultures sont propres dans l’ensemble. Les maladies et les insectes sont restés discrets cette campagne. Les punaises ont fait leur apparition en fin de cycle. 

Poursuivre l'irrigation jusqu’à l’apparition des premières gousses mûres

L’alimentation en eau en fin de cycle permet de finir le grossissement des graines et d'augmenter la teneur en protéines.
En l’absence de pluie, réaliser le dernier arrosage au stade R7 (premières gousses mûres, de couleur marron-beige, avec des graines arrondies à l’intérieur). Ce stade se situe environ trois semaines avant la récolte.

En savoir plus sur l'irrigation du soja

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Accidents climat. soja

Reconnaissance et analyse des accidents liés à des événements climatiques sur la culture du soja


Méthodes de désherbage

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut