TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Enquête colza:

Renseignez votre biomasse entrée hiver !

Participer à l'enquête

Actualités / Presse

Communiqué de presse :"Listes recommandées pour le tournesol : Une démarche approuvée par les agriculteurs"

19 décembre 2018

Paris, le 19 décembre 2018 - Bilan positif pour les premières listes recommandées Terres Inovia : pl(...)


Communiqué de presse : "Semis pois chiche 2019 : Respecter les contraintes techniques pour assurer la durabilité de la culture "

26 octobre 2018

Paris, le 26 octobre 2018 - Face à la forte croissance du marché, la culture du pois chiche connait (...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Point protéagineux - Bon état sanitaire général

A. Van Boxsom (Hauts-de-France)
L. Ruck (Champagne-Ardenne, Aisne, Seine-et-Marne)
A. Baillet (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)
M. Geloen (Bourgogne-Franche-Comté)
B. Delhaye (Grand Est)
B. Remurier
(Grand Est)


Le 04 mai 2018

Pois de printemps

Les pois de printemps atteignent de 2 à 6 étages foliaires. La présence de sitones est toujours importante même si les averses et le temps frais de la semaine dernière ont freiné leur activité. Néanmoins, leur présence reste à surveiller régulièrement. Ce risque s’amenuise avec l’avancée des stades et les parcelles les plus avancées (6 feuilles) sortent de la phase de sensibilité. A noter qu’à ce jour les pois de printemps n’ont pas de problème sanitaire.

Pois d’hiver

Les stades progressent rapidement et sont compris entre 8 étages foliaires à début floraison. Des symptômes d’ascochytose sont visibles sur les étages inférieurs et intermédiaires.

Photo : 1ières fleurs sur pois d'hiver

 

  

Féverole de printemps

Les stades vont de levée à 8 feuilles. Les baisses brutales des températures de ces derniers jours ont ralenti l’apparition de nouvelles feuilles.
Les sitones sont toujours très actifs et les morsures sur les feuilles sont signalées sur la majorité des parcelles. Contrairement à la culture du pois, on ne connaît pas la nuisibilité des sitones sur la culture de féverole : c’est la raison pour laquelle il n’existe pas de seuil de nuisibilité de cet insecte sur cette culture.

Publications

Qualité des graines féverole - récolte 2017

Qualité des graines féverole - récolte 2017

Teneur en protéines : niveau très élevé à 29,9%

Qualité des graines tournesol - récolte 2017

Qualité des graines tournesol - récolte 2017

2017 : la qualité est au rendez-vous

Toutes les publications

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Culture de la féverole

Maîtriser la culture de la féverole (hiver & printemps)


Méthodes de désherbage

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut