TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

Baziège (31) - Réunion d'information et d'échanges

05 octobre 2018

Baziège (31) - Réunion d'information et d'échanges

Durabilité du tournesol et enjeux de la culture du pois chiche dans le Sud-Ouest

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Construisons ensemble un plan protéines efficace, ambitieux et vertueux"

17 septembre 2018

Paris, le 17 septembre 2018 - Premiers producteurs d'oléo-protéagineux en Europe, les agriculteurs f(...)


Communiqué de presse : "Protéagineux : des rendements stables malgré des conditions climatiques chaotiques "

04 septembre 2018

Paris, le 4 septembre 2018 - Avec des rendements moyens de 40 à 45 quintaux par hectare pour les pro(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Conseil tournesol - Récolter dès que possible les parcelles à maturité

N. Latraye (Hauts-de-France)
L. Ruck (Champagne-Ardenne, Seine-et-Marne)
B. Bardeur (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)
M. Geloen (Bourgogne-Franche-Comté)
B. Delhaye (Grand Est)
B. Remurier
(Grand Est)


Le 31 août 2018

Le tournesol est une culture fragile à maturité

Contrairement au maïs et au soja, le tournesol est relativement fragile à maturité. Les oiseaux, les maladies de fin de cycle (sclérotinia, botrytis) et les évènements climatiques comme une forte pluviométrie peuvent occasionner très rapidement des pertes de rendement. Il est impératif de récolter dès que la maturité est atteinte. Attendre a aussi des conséquences sur le taux d’humidité. Ce dernier à tendance à remonter avec le raccourcissement des journées automnales et les températures en baisse. 

Photo : dégâts d’oiseaux sur tournesol à surmaturité

  

Récolter en plusieurs fois si nécessaire

La maturité du tournesol n’est pas toujours homogène dans les parcelles. Il ne faut pas hésiter à récolter en plusieurs fois pour limiter les pertes de rendement et de qualité ainsi que pour éviter des frais de séchage.

Récolter au bon stade, avant que les plantes ne soient complètement desséchées

Quand c’est noir, c’est trop tard…
Les feuilles sont complètement desséchées, le capitule est brun noir et les tiges brunes. Une récolte trop tardive expose à l’égrenage et aux pertes dues au vent, aux oiseaux et aux maladies.
 

 


Stade optimal de récolte à ne pas manquer
Le dos du capitule vire du jaune au brun. Les feuilles de la base et du milieu de la tige sont sèches. Quelques feuilles hautes sont encore un peu vertes. Les fleurons tombent d’eux-mêmes. La tige devient beige clair.
 

 

 
Trop tôt, trop d’eau (dans les grains) !
Les feuilles médianes, supérieures et la tige sont encore vertes. Le dos du capitule est jaune. La teneur en eau des graines est supérieure à 15 %. Récolter à ce stade augmente le taux d’impuretés et les frais de séchage. Le battage est difficile et la vitesse de récolte plus lente.

  

En savoir plus sur le bon stade de récolte
En savoir plus sur le matériel de récolte du tournesol

Publications

Qualité des graines tournesol - récolte 2017

Qualité des graines tournesol - récolte 2017

2017 : la qualité est au rendez-vous

Fiche orobanche cumana

Fiche orobanche cumana

Savoir l’identifier pour protéger la culture et limiter son extension

Toutes les publications

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Tous les outils

Formations

Maladies du tournesol

Reconnaissance des symptômes des maladies sur tournesol


Stratégie durable (Nouveauté)

Quelles stratégies de lutte durable contre les graminées dans les rotations ?


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut