TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Colza non levé ou irrégulier : ne pas se précipiter pour le remplacer !"

28 septembre 2018

Paris, le 27 septembre 2018 – Avec des conditions climatiques difficiles liées à une période de séch(...)


Communiqué de presse : "Nouveau catalogue de formation Arvalis & Terres Inovia"

27 septembre 2018

Paris, le 27 septembre 2018 - ARVALIS – Institut du végétal et Terres Inovia proposent plus de 170 f(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Conseil pois - Est-il possible de semer une variété de pois d’hiver au printemps ?

A. Van Boxsom (Hauts de France)
L. Ruck (Champagne-Ardenne, Aisne, Seine-et-Marne)
A. Baillet (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)
M. Geloen (Bourgogne-Franche-Comté)
B. Delhaye (Grand Est)
B. Remurier
(Grand Est)


Le 31 janvier 2018

Avec des pluies abondantes dès début novembre, certains agriculteurs ont été pris au dépourvu pour leur semis de pois d'hiver. Si les dates de semis précoces de fin octobre ont pu bénéficier de pluies faibles et d'une accalmie (30/10 au 03/11), ce n'est pas le cas des semis plus tardifs (1ère quinzaine de novembre). Les pluies abondantes et régulières se sont abattues sur une grande partie de la zone Nord et Est dès le début novembre, rendant les sols peu ou pas praticables.

Puis-je encore semer une variété de pois d'hiver au printemps ?

Il est possible de semer son pois d'hiver au printemps. Pour cela, il suffit de le semer comme un pois de printemps en respectant les mêmes dates de semis.  Attention à ne pas semer trop tôt (début février) sous risque de gelées pouvant détruire les jeunes plantules (seuil de tolérance au froid de 0 °C durant les 4 jours suivant le semis) et à bien attendre que les sols soient ressuyés. Le pois d'hiver se récoltera à la même période que le pois de printemps, s'adaptant finalement au cycle d'une culture de printemps grâce à un effet accélérateur de la photopériode printanière sur son cycle.

Un rendement pénalisé pour le pois d'hiver semé au printemps

A noter cependant que les rendements ne seront pas forcément aussi bons que les pois d'hiver semés à l'automne, avec une pénalité pouvant aller de 5 à 10 q/ha. La raison est que le pois d'hiver nécessite un besoin d'environ 200 °c jours de plus que le pois de printemps pour bien finaliser ses composantes de rendement, chose qu'il pourra manquer par un cycle de culture écourté.

Préférer un pois de printemps

Si possible, il est conseillé de semer un pois de printemps (si semences disponibles) plutôt qu'un pois d'hiver au printemps, le potentiel de rendement étant plus assuré pour le pois de printemps.

 

Cliquez sur les graphiques pour les agrandir

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Inoculation légumineuses

Inoculation des légumineuses : des connaissances acquises à la pratique


Cultures de protéagineux

Maîtriser les cultures de protéagineux (pois, féverole et lupin) pour des rotations performantes et durables


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut