TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

RTR Beaune - le 20 novembre 2018

20 novembre 2018

RTR Beaune - le 20 novembre 2018

Beaune - RTR Nord et Est Le 20 novembre 2018

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Colza non levé ou irrégulier : ne pas se précipiter pour le remplacer !"

28 septembre 2018

Paris, le 27 septembre 2018 – Avec des conditions climatiques difficiles liées à une période de séch(...)


Communiqué de presse : "Nouveau catalogue de formation Arvalis & Terres Inovia"

27 septembre 2018

Paris, le 27 septembre 2018 - ARVALIS – Institut du végétal et Terres Inovia proposent plus de 170 f(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Conseil colza - Gestion des insectes d’automne : quelle conduite dans un contexte de sol sec ?

N. Latraye (Hauts-de-France)
L. Ruck (Champagne-Ardenne, Seine-et-Marne)
B. Bardeur (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)
M. Geloen (Bourgogne-Franche-Comté)
B. Delhaye (Grand Est)
B. Remurier
(Grand Est)


Le 6 août 2018

Semer dans un sol sec ?

Depuis fin juin, un défit hydrique est installé sur la zone Nord Est, ce qui complique les prises de décision notamment sur l’implantation des colzas.
La première interrogation concerne la date limite pour semer des colzas dans un contexte de sol sec.

 

Deux situations doivent être identifiées :
    Vous êtes dans les secteurs non concernés par les problématiques d’insectes à l’automne : la période de semis possible s’étend jusque début septembre (cf carte ci-contre).

Ces secteurs peuvent donc aujourd’hui rester sereins !

 
    Vous êtes dans les secteurs concernés par les problématiques d’insectes (principalement la Bourgogne et les secteurs limitrophes mais aussi plus localement dans les Hauts de France) : il est important de mettre en œuvre des mesures agronomiques permettant d’obtenir des colzas robustes (= moins sensible à la présence de ravageurs).

myPIC réussir l'implantation du colza

Une des mesures consiste à semer suffisamment tôt pour favoriser la biomasse des colzas (objectif : 4 feuilles au 25 septembre et 1200 g/m² de biomasse aérienne en décembre) mais également des couverts associés (objectif : 400-500 g de couvert en décembre pour remplir leur rôle contre les insectes).

Photo colza à 4 feuilles

Dans ce contexte de sécheresse, les semis précoces de début août sont aujourd’hui compromis. Ils restent malgré tout possible jusqu’au 15 août (20 août pour Champagne Ardenne et Hauts-de-France). Soyez opportunistes pour intervenir au plus près des pluies. La localisation d’engrais au semis (30 U N avant le 1er septembre, veiller au respect de la réglementation dans les zones vulnérables) ou l’apport d’engrais organique sont également conseillés pour stimuler la croissance des plantes. Ne pas négliger le P2O5 car le colza est très exigeant vis-à-vis de cet élément.

La profondeur de semis devra également être adaptée à l’état d’humidité du sol. En effet, il est conseillé de semer dans le sec pour profiter des pluies significatives qui feront lever germer les graines. Pour se faire, le semis ne devra pas être trop profond (< 2cm).

Quel couvert associé

De nombreuses questions subsistent sur le choix des couverts à associer avec le colza. Si la féverole est aujourd’hui la plus répandue, elle présente des difficultés d’implantation si vous ne disposez pas de semoirs avec plusieurs caisses ainsi que, cette année, des problèmes d’approvisionnement. Le double semis (semis de la féverole puis semis du colza) sera cette année plutôt déconseillé pour limiter l’assèchement du lit de semences.

                                           Photo colza associé à de la lentille

Si vous ne disposez pas de féverole ou que le profil est trop sec pour réaliser un double semis, nous rappelons que d’autres couverts sont également possibles, à savoir la lentille (15 kg/ha), le fenugrec (15 kg/ha) ou le trèfle d’Alexandrie (en mélange). Ils présentent l’avantage de pouvoir se mélanger avec le colza dans la même caisse.

Comment désherber avec un couvert

Le programme désherbage devra également être adapté pour ne pas pénaliser le développement des couverts associés. Dans ce contexte et d’autant plus que le sol est sec, Il est conseillé de choisir des herbicides de post levée surtout s'il n'y a pas de pluies annoncées.
Pour plus de renseignements sur le choix des herbicides et les programmes possibles, reportez vous au memento sur le colza associé.

point technique colza associé à un couvert de légumineuses gélives

Sans présager des pluviométries à venir, le maitre mot cette année sera la réactivité, face aux fenêtres climatiques qui s’offriront à vous.


Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Tous les outils

Formations

Principaux auxiliaires

Les principaux auxiliaires en grandes cultures : écologie et reconnaissance


Atelier de production (Nouveauté)

Création d’un atelier de production d’huile alimentaire


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut