TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

RTR Beaune - le 20 novembre 2018

20 novembre 2018

RTR Beaune - le 20 novembre 2018

Beaune - RTR Nord et Est Le 20 novembre 2018

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Construisons ensemble un plan protéines efficace, ambitieux et vertueux"

17 septembre 2018

Paris, le 17 septembre 2018 - Premiers producteurs d'oléo-protéagineux en Europe, les agriculteurs f(...)


Communiqué de presse : "Protéagineux : des rendements stables malgré des conditions climatiques chaotiques "

04 septembre 2018

Paris, le 4 septembre 2018 - Avec des rendements moyens de 40 à 45 quintaux par hectare pour les pro(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Conseil colza - Attention aux repousses de céréales dans les sols secs

N. Latraye (Hauts-de-France)
L. Ruck (Champagne-Ardenne, Seine-et-Marne)
B. Bardeur (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)
M. Geloen (Bourgogne-Franche-Comté)
B. Delhaye (Grand Est)
B. Remurier
(Grand Est)


Le 20 août 2018

Dans plusieurs secteurs peu concernés par les pluies ou les épisodes orageux de cet été, la campagne 2018–2019 commence avec beaucoup d’incertitudes et de questions,  la culture du colza ne fait pas exception. Le sol sec ou l’absence de pluie efficace perturbe les chantiers de semis et le raisonnement des interventions, notamment la gestion des repousses du précédent.

Des faux semis peu ou pas efficaces

Le sol sec n’a pas permis de réaliser des faux-semis capable de détruire une partie des levées d'adventices avant le semis du colza. L’efficacité des herbicides racinaires appliqués ne sera sans doute pas suffisante pour les contrôler.
Dans ces conditions, il est important de tout mettre en œuvre pour faciliter l’installation du peuplement et notamment de limiter la concurrence précoce des repousses de céréales, principalement dans les anciens passages d’andains. La croissance rapide et continue du colza est primordiale surtout lorsque vous souhaitez limiter l’impact des ravageurs d’automne.

Surveiller dès 2 feuilles du colza

Surveillez vos parcelles dès le stade 2 feuilles (BBCH 12).  En cas de forte présence de repousses de céréales (> 5 à 10/m²) notamment dans les anciens passages d’andains, une intervention peut être nécessaire pour permettre au colza de continuer sa croissance. Au retour des pluies, les herbicides racinaires devraient prendre le relai ; dans le cas contraire, une ré-intervention pourra être envisagée dans le respect des conditions d’utilisation des anti-graminées foliaires (nombre maximum de passages par an).
En savoir plus sur la lutte contre les graminées

 

Photo : Les repousses d'orge sur andain pénalisent fortement la croissance du colza

 

Si vous ne souhaitez détruire que des repousses de céréales, les herbicides de la famille des FOP sont possibles pour limiter les coûts (dose à adapter au stade des repousses). Si des graminées comme le vulpin ou le brome sont également présents, privilégier d’autres familles chimiques (type Cléthodime), d’autant plus si vous êtes en situation de résistance aux antigraminées foliaires de la famille des FOP.



Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Tous les outils

Formations

Prot. intégrée : insectes

Comment gérer les insectes du colza en respectant la faune auxiliaire ?


Orobanche colza, chanvre et tournesol

Faire face à l'orobanche du colza, du chanvre et du tournesol


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut