TERRES INOVIA

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Point soja - Cela se présente bien


 

    

A. Van Boxsom (Hauts de France)

L. Ruck (Champagne-Ardenne, Aisne, Seine-et-Marne)

A. Baillet (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)

D. de Fornel (Bourgogne-Franche-Comté)

B. Delhaye (Grand Est)

 

Le 8 août 2017

Les cultures de soja présentent toujours un bel aspect végétatif et un état d’enherbement minimal.  Le nombre de gousses formées est d’un bon niveau. Dans les secteurs les plus au Nord-Est, les sojas ont atteint des hauteurs supérieures à 1m ce qui est du jamais vu (cf photos ci-dessus). Le nombre d'étages de gousses (7 à 9) et le nombre de gousses/étage (2 à 4) sont très importants. Le nombre de graines par gousses (2-3) est très satisfaisant.

Tout va dépendre dorénavant du plus ou moins bon remplissage des graines. L’épisode pluvio orageux récent va contribuer, si les quantités reçues sont suffisantes (10/15 mm au moins), à garantir la poursuite du remplissage des graines.

Dans certaines situations, le développement important du soja conduit des cultures à s'appuyer ou s'adosser.
Dans les situations sèchantes la culture montre cependant déjà des signes de manques d’eau avec un début de jaunissement des plantes. Là où cela est envisageable un tour d’eau est fortement conseillé.

Bonne situation sanitaire

La situation sanitaire est bonne dans la plupart des situations même si l’on note des infestations d’acariens, souvent en bordure de parcelle, plus rarement sur l’ensemble de la parcelle. Rappelons qu’aucun moyen de contrôle chimique n’est homologué sur ce ravageur et que seules la pluie ou l’irrigation permettent de faire chuter les populations.

Vers des récoltes précoces ?

On s’achemine vers des récoltes précoces qui pourraient se concentrer sur le mois de septembre.  

 
Photo prise le 07 août 2017 à Domois (21) en bordure de plaine dijonnaise. La bordure présente des signes manifeste de manque d’eau.

www.terresinovia.fr  - ##PAGE## sur ##PAGES##