TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

RTR Beaune - le 21 novembre 2017

21 novembre 2017

RTR Beaune - le 21 novembre 2017

Beaune - RTR Nord et Est Le 21 novembre 2017

Tous les événements

Rendements protéagineux 2017

Saisissez vos

rendements en protéagineux

(pois, féverole, lupin, lentille

et pois chiche)

(moins de 5 minutes !)

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Oléo-protéagineux en agriculture biologique : Toute une filière mobilisée pour des cultures à fort potentiel"

19 septembre 2017

Avec des surfaces d’oléo-protéagineux cultivées en agriculture biologique qui progressent de manière(...)


Communiqué de presse "Plateforme Syppre vandalisée à Montesquieu-Lauragais"

22 août 2017

ARVALIS - Institut du végétal, l’Institut Technique de la Betterave et Terres Inovia portent plainte(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Point protéagineux de printemps - Les semis sont en retard


 

     

 

A. Van Boxsom (Hauts de France)

L. Ruck (Champagne-Ardenne, Aisne, Seine-et-Marne)

A. Baillet (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)

D. de Fornel (Bourgogne-Franche-Comté) 

 

F. Boizet (référente protéagineux Nord et Est)

 

 

Le 13 mars 2017

Une première vague de semis a eu lieu fin février. Mais depuis les conditions climatiques actuelles n’ont pas permis de semer la majorité des parcelles de protéagineux de printemps. Il est indispensable d’attendre un ressuyage suffisant pour réaliser une bonne implantation. Quel que soit l’itinéraire de travail du sol, l’horizon de surface doit être aéré sur une profondeur de 10 à 15 cm, favorable au développement racinaire et des nodosités.

Photo L.Jung : Semis dans de bonnes conditions

  

Il est possible de semer 5 à 10 jours au-delà de ces périodes optimales

Selon le secteur et le protéagineux la date optimale ne sera pas la même, comme le montre les 2 cartes ci-après.

Il est possible de semer 5 à 10 jours au-delà de ces périodes optimales, néanmoins pour les secteurs à plus fortes contraintes hydriques et/ou thermiques, on augmente les risques climatiques sur les périodes de floraison et de remplissage.

Période de semis optimale,
à gauche pour le pois de printemps ;  à droite pour la féverole de printemps

Publications

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

Qualité des tourteaux de tournesol 2016

La qualité des tourteaux de tournesol pour l’année 2016 est proche de celle observée les années précédentes.

Qualité des tourteaux de colza 2016

Qualité des tourteaux de colza 2016

La qualité des tourteaux de colza pour l’année 2016 est relativement proche de celle observée l’année précédente.

Toutes les publications

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

R-sim

R-sim

Pour gérer la résistance aux herbicides

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Maladies pois et féverole (Nouveauté)

Diagnostiquer et gérer les maladies du pois et de la féverole


Culture du pois

Maîtriser la culture du pois (hiver & printemps)


Toutes les formations