TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Actualités / Presse

Dossier de presse "Aux Culturales® les agriculteurs préparent l’agriculture du futur"

06 avril 2018

La 13ème édition des Culturales® se tient les 6 et 7 juin 2018 à L’Isle-Jourdain dans le Gers, aux p(...)


Communiqué de presse : "Signature d’une convention de partenariat entre ARVALIS – Institut du végétal, Terres Inovia, ITB et ACTA pour le développement de l’outil d’évaluation multicritère SYSTERRE®"

23 mars 2018

Les directeurs d’ARVALIS – Institut du végétal, de Terres Inovia, de l’ITB et de l’ACTA ont signé un(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Point chanvre - Une floraison très précoce


 

     

 

A. Van Boxsom (Hauts de France)

L. Ruck (Champagne-Ardenne, Aisne, Seine-et-Marne)

A. Baillet (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)

D. de Fornel (Bourgogne-Franche-Comté)

B. Delhaye (Grand Est)

 

L.M. Allard (référent chanvre)

 

 

Le 26 juin 2017

Semis les plus précoces

Pour les semis réalisés première décade d’avril, le développement et la croissance des plantes ont été très bons. Mais suite au stress hydrique et à des cumuls de températures très importants, on a pu observer des premières fleurs dès le 10 juin. La floraison a continué de se dérouler avec près d’un mois d’avance. Cette floraison précoce va impacter sur la hauteur finale des plantes et donc sur la production de paille. Actuellement la taille moyenne se situe entre 1,50 et 2 m.  
Nous pouvons observer des plantes avec des carences en potasse :
-    la feuille jaunit du bord dans la direction de la nervure
-    des taches nécrotiques apparaissent
-    les feuilles desséchées s’enroulent

 

Symptômes de carences en potasse : parcelle à Rigny (70)

 

Semis les plus tardifs

Pour les semis réalisés plus tardivement lors de la première quinzaine de mai, nous distinguons 2 cas de figure :
1er cas : dans les parcelles à faible réserve en eau ou bien ayant des problèmes de structures de sol, la croissance des plantes a très vite été freinée du fait des fortes chaleurs et de l’absence de pluies. Les chanvres sont actuellement entre 20 et 30 cm.
2ème cas : dans des parcelles avec des réserves hydriques plus importantes, la croissance des plantes continue d’être active. Les chanvres dépassent 1 m. On n’observe pas de réel stress hydrique pour ces parcelles malgré les conditions climatiques très séchantes que nous venons de subir.
 

Parcelle semée le 10 mai en plaine Dijonnaise (Hauteur actuelle 1m10)

Publications

Qualité des graines pois récolte 2017

Qualité des graines pois récolte 2017

Les surfaces de pois en France se sont stabilisées en 2017 à 199 000 ha (201 000 ha en 2016) suite à la belle progression observée depuis 2014.

Toutes les publications

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

Bilan énergie et gaz à effet de serre

Tous les outils

Formations

Nouvelles technologies

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Orobanche colza, chanvre et tournesol

Faire face à l'orobanche du colza, du chanvre et du tournesol


Toutes les formations