TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Agenda

Séminaire "gestion de l'azote"

11 juillet 2017

Séminaire "gestion de l'azote"

Changer la gestion de l'Azote dans les champs cultivés : comment accompagner les agriculteurs dans leurs choix stratégiques ?

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse "Adapter les systèmes spécialisés en maïs avec couverts végétaux et cultures de diversification"

20 juin 2017

Le 20 juin 2017, les 3 instituts techniques agricoles ARVALIS – Institut du végétal, ITB et Terres I(...)


Communiqué de presse : Le guide de culture pois 2017 est disponible !

16 juin 2017

Communiqué de presse pour la nouvelle version du guide de culture pois 2017.

 

Communiqué de presse(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Espaces régionaux / Messages techniques / Régions Nord et Est

Conseil soja - Pourquoi pas en dérobé ?


 

     

 


A. Baillet (Lorraine, Alsace, Haute-Marne)

 

D. de Fornel (Bourgogne-Franche-Comté)

 

 

 

Le 12 Juin 2017

Les premières moissons pourraient démarrer vers le 20 juin pour les plus précoces. Cela offre l’opportunité d’envisager le semis d’une culture de soja en dérobé.

Semer très rapidement après la récolte

Il est important de profiter au maximum de l’humidité résiduelle du sol après récolte du précédent. Le semis direct ou le strip till se prêtent bien à ce type d’implantation à condition que la paille ait été bien gérée. Il est envisageable d’implanter la culture après un passage superficiel d’outil de déchaumage.
L’orge d’hiver, les pois, les oignons et certaines cultures fourragères récoltées précocement constituent des précédents favorables.
Il convient également d’obtenir un lit de semences bien nivelé pour récolter les gousses les plus basses.

Choisir impérativement une variété 000

Dans nos régions, seules les variétés dites 000 sont adaptées à la pratique du dérobé. L’inoculation est impérative sauf à implanter la culture sur une parcelle recevant régulièrement du soja.

Retrouvez les variétés de soja sur myVar

Semer avant le 5 juillet

Les sojas implantés au plus tard vers le 5 juillet de l'Alsace au nord Rhône-Alpes ont toutes les chances d’arriver à maturité entre la fin octobre et la première quinzaine de novembre. Viser 600 000 à 650 000 graines semées.

L’irrigation, un facteur indéniable de sécurisation

L’irrigation, envisageable dès le semis à hauteur de 20 mm, permet de garantir une levée régulière et rapide et une bonne mise en place des nodosités. En cours de végétation, des passages complémentaires peuvent s’avérer nécessaires certaines années :  ils seront toujours bien valorisés.

Désherbage, choisir la simplicité

En cas de salissement, la pratique la plus simple reste l’utilisation de Pulsar 40 en post levée, en application unique ou en fractionné.

Quel rendement pour un soja dérobé ?

Une parcelle de soja en dérobé, bien implantée, propre et alimentée régulièrement en eau (pluie et/ou irrigation) peut atteindre 20 à 25 quintaux/ha et parfois plus.
Le soja est l’une des très rares espèces permettant d’envisager, sous nos latitudes, une seconde récolte de graines après une première récolte de rente de tout début d’été. La rentabilité de l’opération repose aussi sur une réelle maîtrise des charges engagées. 

En savoir plus sur le dérobé

Outils et services

myVar® web + mobile

myVar® web + mobile

Connaître et choisir ses variétés

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Infloweb

Infloweb

Connaître et gérer la flore adventice

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

Tous les outils

Formations

Réussir sa conversion en bio (Nouveauté)

Réussir sa conversion en agriculture biologique en grandes cultures


Qualité graines soja (Nouveauté)

La qualité des graines oléagineuses : focus sur le soja, le pressage et l’élaboration d’un tourteau de qualité


Toutes les formations