TERRES INOVIA

Naviguer dans la rubrique : Colza / Cultiver du colza / Colza : récolte, conservation

La qualité sanitaire du colza

• La réglementation européenne, à travers le « Paquet Hygiène », rend tout opérateur de la chaîne alimentaire responsable de la qualité sanitaire de sa production, l’oblige à identifier les risques attachés à ses produits et à mettre en œuvre les mesures de maîtrise adaptées, y compris au niveau de la production agricole.
• Afin d’assurer une bonne qualité sanitaire de la production de graines de colza, c’est-à-dire l’absence de dangers pour la santé des consommateurs, le respect de bonnes pratiques d’hygiène (environnement général de l’exploitation, gestion des intrants, des déchets, les modes de stockage et de transport) et de bonnes pratiques agricoles (par exemple pour l’application de produits phytosanitaires) peut suffire à créer un environnement hygiénique. Un guide de bonnes pratiques d’hygiène pour les grandes cultures, rédigé collectivement, est en cours de validation au niveau des pouvoirs publics français.


Durant la culture

Respecter les règles d’utilisation des produits phytosanitaires (autorisation du produit sur la culture, dose maximale, délai avant récolte) afin d’éviter la présence de résidus dépassant les LMR (limites maximales de résidus).
Respecter la réglementation sur les apports de boues issues de station d’épuration :  disposer du contrat d’épandage ou de l’accord écrit avec le producteur de boues. Les éléments traces métalliques (plomb, cadmium…) présents dans le sol peuvent être transférés à la plante de colza. Les références montrent toutefois que ces éléments sont peu transférés vers les graines de colza, et donc présentent un faible risque. 

 

Récolte et stockage des graines

• Vérifier la propreté du matériel de récolte et de transport pour limiter la présence de corps étrangers.
• Le stockage des graines : Disposer d’installations de stockage excluant tout mélange possible avec d’autres produits, matériaux ou déchets. Assurer une protection des installations de stockage et des produits stockés contre les oiseaux et rongeurs, et contre les infiltrations d’eau pour éviter le développement de moisissures. Mettre en œuvre les moyens adaptés pour une bonne conservation des graines de colza et pour éviter le développement d’acariens (Tyrophagus putrescentiae). Un risque fréquent au cours du stockage des graines de colza concerne les contaminations croisées  par les résidus d’insecticides post-récolte (pyrimiphos-méthyl, chlorpyriphos-méthyl, deltaméthrine) : en effet, aucun insecticide n’est autorisé sur colza durant le stockage ; cependant comme ces produits peuvent être utilisés sur locaux vides et sur céréales stockées, des contaminations non volontaires par les circuits peuvent se produire. Il est donc important d’identifier le risque propre à son installation pour éviter des dépassements de LMR sur colza.

En savoir plus

Stockage et qualité / Bonnes pratiques

Stockage et qualité / Exigences réglementaires

 

www.terresinovia.fr  - ##PAGE## sur ##PAGES##