TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Enquête rendements protéagineux 2018 :

votre avis nous intéresse !

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Mise à jour des listes recommandées pour le colza"

10 août 2018

Paris, le 10 août 2018 – Alors que la récolte 2018 s’achève sur un bilan mitigé, Terres Inovia met à(...)


Communiqué de presse : "Récolte 2018 de céréales à paille, colza et pois : volumes et qualités généralement bons, malgré une météorologie atypique en 2017/2018"

09 août 2018

Après une année 2017 aux récoltes très satisfaisantes, la production française de céréales à pailles(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Colza / Cultiver du colza / Colza : ravageurs

Altise d'hiver (grosse altise)

Attention aux résistances !

La campagne 2017/18 confirme la résistance du charançon au bourgeon terminal et de la grosse altise aux pyréthrinoïdes. Différents mécanismes de résistance peuvent cohabiter au sein d’une même population. Si les pratiques actuelles essentiellement basées sur la chimie perdurent, une évolution vers une résistance généralisée à l’ensemble du territoire n’est pas exclue.

 

La lutte contre ces 2 coléoptères d’automne sera efficace si elle combine les différents leviers à notre disposition : il faut remettre l’agronomie au cœur du système, en soignant l’implantation et en favorisant une croissance dynamique du couvert (fertilisation, association légumineuses) et en utilisant les insecticides uniquement comme complément.


En savoir plus :

Conseil stratégique de protection du colza à l’automne 2018 contre les insectes 

Page "Attention aux résistances !"

DASKOR 440 et PATTON M sur altise et charançon du bourgeon terminal : clarification

DASKOR 440® (et PATTON® M) a été homologué en juin 2011. Malgré une demande sur altise d’hiver à l’automne, le produit n’a été finalement homologué que sur les usages *charançon de la tige* et *méligèthe* en raison d’un dossier biologique (efficacité du produit) altise insuffisant (et non pour des raisons environnementales).

Lire la note

Altise d'hiver ou grosse altise (adulte)

Agrandir

Agrandir

Biologie

La grosse altise est principalement active la nuit. Elle occasionne des morsures circulaires, perforantes ou non de quelques millimètres dans les cotylédons et les jeunes feuilles. Attention à ne pas confondre les dégâts avec ceux occasionnés par d’autres insectes ou des limaces.

 

Stade de sensibilité

de la levée au stade 3 feuilles inclus. Vérifiez la présence des insectes en installant un piège enterré. Des arrivées échelonnées peuvent être exceptionnellement observées ce qui  exige une surveillance continue pendant toute la période de sensibilité. Attention, une fois la présence des insectes détectée, la décision d’intervention ne se décide que par l’observation des attaques sur plantes et non par les captures en cuvettes.

 

Lutte préventive : objectif 4 feuilles du colza avant l'arrivée des insectes ! Un traitement contre les altises adultes devient alors inutile.

• Semer tôt

• Gérer la structure et la paille
En présence de paille, le labour est conseillé afin d’assurer un enfouissement  optimal tout en garantissant une bonne structure pour la croissance du pivot. En non labour, l’exportation des pailles est à privilégier. A défaut, il est conseillé de réaliser un nombre de déchaumages suffisants pour bien enfouir la paille et obtenir une fissuration sur 15cm minimum.

• Favoriser la croissance
Dans les situations à faible disponibilité en azote, privilégier les apports organiques. A défaut, faire un apport sous forme d’azote minéral, dans le respect de la réglementation en vigueur.

  

Ne traiter les altises adultes que si la culture est en péril

8 pieds sur 10 avec morsures. Ce seuil correspond à un risque de perte de pieds important lié aux attaques d'altises adultes. En cas de levée tardive (après le 1er octobre), la vitesse de développement des colzas est ralentie et le seuil de traitement est abaissé à 3 plantes / 10 avec morsures.

         

  

Afin de limiter le développement rapide des résistances, adopter les bonnes pratiques agronomiques et de choix de produits :

 Conseil stratégique de protection du colza à l’automne 2018 contre les insectes

               

Larve d'altise d'hiver

2

1. Larve d'altise (agrandir) -  2. Perforations (agrandir)

 

Biologie

Les larves minent les pétioles des feuilles et peuvent migrer au coeur des plantes au stade rosette ou dans les jeunes tiges. Ceci perturbe la croissance au printemps et peut entraîner la destruction du bourgeon terminal en cas de forte attaque avant décollement de la tige.

 

Stade de sensibilité du colza : du stade 5-6 feuilles à la reprise de végétation.

 

Nuisibilité

Nuisibilité potentiellement importante, liée au niveau d'infestation, à la précocité des attaques larvaires et à l'état de développement des plantes (réduite sur colza vigoureux).

 

Avant toute décision de traitement, observez ! 

Deux méthodes existent :

Observation au champ

Prélever une 20aine de plantes dans plusieurs endroits de la parcelle. Rechercher d’abord si présence d’orifices, galeries sur les pétioles. Si c’est le cas, couper longitudinalement les pétioles et observer de préférence avec une bonne loupe si des larves y sont logées.

          

- Seuil d'intervention si 70 % de plantes sont porteuses de larves.

Méthode Berlèse

- Prélever 20 plantes en les coupant au niveau du collet

- Eliminer l'extrémité des feuilles, laver les plantes

- Disposer les plantes sur un grillage au-dessus d'un récipient (type cuvette jaune) dans lequel on met un mélange eau + alcool (50/50). Utiliser deux récipients si nécessaire.

- Les disposer dans une pièce chauffée et aérée pour favoriser le dessèchement des plantes.

- Les larves présentes dans les plantes se retrouvent dans la solution dans un délai maximum d'une semaine.

             

- Seuil d'intervention si 2-3 larves en moyenne par plante.

VIDEO

                  

 

Seuil d'intervention

Au moins une larve dans 7 pieds sur 10. Dans les zones fortement attaquées (souvent en bordure maritime où l'automne et l'hiver sont plus doux), continuez de surveiller vos parcelles car des réinfestations larvaires sont possibles.

Intervention 

Traiter les adultes en vue de limiter les infestations larvaires est peu efficace. La meilleure stratégie vise à intervenir directement sur les larves.

Attention : un traitement d'entrée hiver (fin octobre - début novembre) visant par exemple le charançon du bourgeon terminal est généralement efficace sur larve d'altise.

 

Afin de limiter le développement rapide des résistances, adopter les bonnes pratiques agronomiques et de choix de produits :

Note "Conseil stratégique de protection du colza à l’automne 2018 contre les insectes"

Publications

Qualité des graines colza - récolte 2017

Qualité des graines colza - récolte 2017

Un retour à la normale pour la teneur en huile.

Toutes les publications

Outils

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Tous les outils

Formations

Travail du sol colza

Travail du sol et implantation : jusqu'où innover pour réussir son colza ?


Accidents climat. colza

Reconnaissance et analyse des accidents liés à des événements climatiques sur la culture du colza


Toutes les formations