TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

Plateforme colza le 14 novembre 2017 - Chaignes (27)

14 novembre 2017

Colza, semis soigné, risque limité

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Promosol, 40 ans de partenariat public-privé pour l’amélioration variétale"

19 octobre 2017

Paris, le 19 octobre 2017 - Créée en 1977, l’association Promosol est issue d’un partenariat initié (...)


Communiqué de presse : "Oléo-protéagineux en agriculture biologique : Toute une filière mobilisée pour des cultures à fort potentiel"

19 septembre 2017

Avec des surfaces d’oléo-protéagineux cultivées en agriculture biologique qui progressent de manière(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Colza / Cultiver du colza / Colza : maladies

Sclérotinia : lutte

Article : Stratégie fongicide sur colza

Janvier 2015

Luttez contre le sclérotinia en une application
La protection fongicide contre les principales maladies du colza passe par un rendez-vous à la floraison. À ce stade, la lutte vise en premier lieu le sclérotinia mais également l’oïdium et l’alternaria.

Voir l'article paru dans ARVALIS-CETIOM infos (112 ko)

Fréquence de la maladie

Gravité pour la culture

    

peu fréquente

assez fréquente

fréquente

- Nuisibilité d'environ 6 q/ha les années à forte attaque

- Perte de plus de 19 q/ha dans les cas les plus graves

Les solutions et leur efficacité

choix variétal

nulle

lutte fongicide

bonne

Lutte agronomique

médiocre

lutte biologique

moyenne

Pratiquer des rotations avec des espèces peu ou pas sensibles au sclérotinia en situations à risques

Ceci permet d'une part de réduire le stock de sclérotes du sol dont une partie disparaît naturellement chaque année - à condition toutefois de bien maîtriser les adventices dicotylédones sensibles au sclérotinia - et d'autre part de favoriser, dans une culture non hôte, l'épuisement de l'inoculum primaire essentiellement inféodé à la parcelle.

  

Réduire le potentiel infectieux de la parcelle à l’aide d’un agent biologique, CONTANS® WG

CONTANS® WG réduit les attaques de façon significative. Cette technique permet de limiter les traitements chimiques aux seules parcelles très exposées (historique sclérotinia très marqué, sols humides) les années à risque climatique fort.
Applicable sur chaumes de colza, ce produit détruit les sclérotes de l'année, limitant le risque pour les cultures suivantes et les parcelles voisines. Il diminue aussi le risque d'attaques précoces au collet, non contrôlables chimiquement. C’est un outil essentiel pour une protection intégrée de la culture.

En savoir plus : CONTANS® WG

Raisonner la lutte fongicide si elle se justifie

N'appliquer un traitement fongicide qu’en présence d’un risque sclérotinia avéré

La lutte contre le sclérotinia ne doit pas être systématique. La prise de décision s’effectue en fonction du climat à la floraison, du risque agronomique (attaques antérieures des cultures sensibles sur la parcelle) et du milieu (fond de vallée ou sols peu filtrants).

Des informations pertinentes sur le risque sclérotinia de l'année sont données par les BSV à un moment clef du raisonnement de la lutte.

Voir les BSV

Le traitement fongicide contre le sclérotinia, s’il s’avère nécessaire, doit être positionné à partir de la chute des premiers pétales (période d'apparition des premières siliques sur plus de 50% des plantes).

En savoir plus - Optimiser l'intervention : traiter au stade G1

Produits fongicides autorisés sur colza

Dernière mise à jour : septembre 2017

Efficacité, composition, avertissements...

Fongicides autorisés sur colza (PDF 33 Ko)

Contre le sclérotinia, un seul traitement suffit

Le regroupement des essais Terres Inovia mis en place de2010 à 2014 (régions Centre, Champagne-Ardennes, Lorraine, départements de la Vienne et des Pyrénées-Atlantiques) montre qu’un second traitement réalisé 10 jours après la chute des premiers pétales n’améliore pas l’efficacité contre le sclérotinia sur tige et hampes secondaires y compris en cas de prolongement de la floraison (cas dans l’Aube en 2013).

Dans ces 24 essais, la seconde application apporte un gain de rendement par rapport à la référence PICTOR PRO + SUNORG PRO de 0,5 q/ha (graphique ci-joint) soit moins que le coût du passage et du produit, écrasement du colza non compris. Cet écart de rendement n’est pas différent en situation d’attaque de sclérotinia

Efficacités comparées d'un traitement unique ou suivi d'un second traitement
Regroupement de 24 essais avec et sans attaque de sclérotinia de 2010 à 2014

L’application contre le sclérotinia, réalisée au stade chute des premiers pétales, offre une protection suffisante sur les maladies secondaires que sont l'oïdium et l'alternaria, à condition de choisir un produit adapté notamment sur oïdium. Néanmoins la pression de ces maladies peut exiger une seconde application. Cela peut être le cas sur oïdium une année sur dix dans le Sud-Est et Midi-Pyrénées (à condition d’avoir une remontée d’oïdium sur siliques avant le 10 mai). C’est parfois nécessaire contre alternaria en façade océanique. Un essai Terres Inovia réalisé dans le Calvados (14) montre que la seconde application offre un gain de rendement de 1,2 q/ha comparé à PROSARO 0,8 l/ha et 3 q/ha comparé à FILAN SC 0,4 l/ha.

Attention! Ne traitez pas au même moment les parcelles les plus précoces (variété + sol + exposition) et les plus tardives, qui ne sont pas encore au stade sensible.

Alterner les familles chimiques dans la rotation

Un emploi systématique et généralisé d’une même famille seule ou associée peut favoriser la sélection de souches résistantes de sclerotinia.

Le mode d’action "uni-site" des QoI (strobilurines dont l’azoxystrobine la dimoxystrobine et picoxystrobine) ou des SDHI (carboxamides dont le boscalid et fluopyram) les expose davantage à ce risque.

En cas de double application, l’utilisation d’une même famille chimique est très fortement déconseillée.

Efficacité des substances actives autorisées pour la lutte contre le sclérotinia du colza

Compte tenu de l’émergence de résistance aux SDHI, il convient de :
- éviter l’emploi de boscalid seul
- limiter la fréquence d’intervention à une application unique de SDHI par campagne.

 

En situation de risque sclérotinia élevé : les associations à base de prothioconazole ou de boscalid sont les solutions les plus efficaces (sauf secteurs fortement concernés par la résistance spécifique)/

En situations de risque modéré ou si le sclérotinia n’est pas la cible principale : les IDM classiques (tébuconazole, metconazole), l'azoxystrobine et la picoxystrobine associées au Bacillus pumilus (biocontrôle), présentent un niveau d'efficacité satisfaisant vis-à-vis du sclérotinia. Les métabolites actifs de BALLAD®, préparation à base de Bacillus pumilus, inhibent la germination des ascospores de slcérotinia. Ce produit n’a pas vocation à être utilisé seul (efficacité 10-15% en attaque nuisible, jusqu’à 30% en faible pression), mais associé à une demi-dose d’ACAPELA 250SC® dans un pack dénommé ACAPELA SOFT CONTROL. Cela assure une efficacité de l’ordre de 65 à 70% et un rendement équivalent aux références pour une attaque inférieure à 40% de tiges atteintes et pour une application strictement au stade G1 (la marge d’erreur est inférieure à celle des références).

Dans les situations où le colza revient fréquemment dans la rotation (au moins 1 année sur 3) et/ou dans les parcelles où les céréales à paille sont régulièrement traitées avec un SDHI : il est très fortement recommandé d’alterner, d’une campagne sur l’autre, les solutions à base de SDHI avec des solutions à base d’IDM et/ou de QoI sans SDHI.

Résultats des solutions les plus efficaces
%  d'efficacité (7 essais et moyenne) et rendement (6 essais). 

Essais Terres Inovia sclérotinia 2013- 2014 (30% d'attaque sur tige)

Publications

Qualité des tourteaux de colza 2016

Qualité des tourteaux de colza 2016

La qualité des tourteaux de colza pour l’année 2016 est relativement proche de celle observée l’année précédente.

ARVALIS & Terres Inovia infos 2017

Automne 2017 : intervenir en temps et en heure

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

Tous les outils

Formations

Méthodes de désherbage (Nouveauté)

Méthodes de désherbage durable des oléoprotéagineux


Cultivating rape

Successful rapeseed cultivation


Toutes les formations