TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Rendements protéagineux 2017

Saisissez vos

rendements en protéagineux

(pois, féverole, lupin, lentille

et pois chiche)

(moins de 5 minutes !)

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Limiter l’usage des intrants, améliorer la fertilité du sol en préservant les revenus"

03 juillet 2017

Le 29 juin 2017, les 3 instituts techniques agricoles ARVALIS – Institut du végétal, ITB et Terres I(...)


Communiqué de presse : SYPPRE "Préserver la fertilité des sols et réduire les émissions de gaz à effet de serre"

28 juin 2017

Le 28 juin 2017, les 3 instituts techniques agricoles ARVALIS – Institut du végétal, ITB et Terres I(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Colza / Cultiver du colza / Colza : fertilisation

Fertilisation soufrée du colza

Un tiers des agriculteurs font l'impasse sur cet engrais 

 

Les facteurs de risques de carence en soufre sont nombreux :

absence d'apport de soufre dans la rotation avec l'utilisation systématique d'engrais ne comportant que de l'azote,

apport de soufre trop précoce, réorganisation de l'apport en soufre organique (non assimilable)

sols froids du fait d'un hiver marqué qui se prolonge tardivement et/ou d'un début de printemps frais, entraînant un retard de la minéralisation 

lessivage des formes SO4, aggravé lorsque la pluviométrie cumulée des mois de novembre à février est supérieure à 350 mm

 

Symptômes de carence en soufre

 Montaison : décoloration (jaunissement) du limbe des feuilles les plus jeunes (au sommet). Les nervures restent vertes. En vieillissant, ces feuilles deviennent rougeâtres et cassantes. La croissance est fortement ralentie. 

 Floraison : décoloration (blanchissement) des fleurs. Les symptômes foliaires sont parfois fugaces ou peu prononcés. Ils apparaissent d'abord dans les tournières, les ruptures de pente et dans toutes les zones où la minéralisation et l'enracinement sont mauvais.

 Maturation : avortement ou formation de grosses siliques vides. Forte réduction du rendement.

1

2

1. Feuilles décolorées, jaunies (agrandir)

2. Fleurs pâles, avortées (agrandir)

3

4

3. Siliques épaisses et vides (agrandir)

4. Siliques présentant très peu de graines (agrandir)

 

Le colza a besoin de soufre au printemps

 Mobilisation en soufre de différentes cultures

 Source : SADEF pôle d'Aspach

Dans le cas du colza, la demande en absorption est plus précoce que pour les autres cultures, à un moment où la minéralisation du soufre du sol peut être faible.

Le colza est une culture qui a besoin d'une quantité de soufre importante au printemps et dans un laps de temps précis. C'est pourquoi, il est impératif d'apporter le soufre en début montaison (stade C2/D1)

Une disponibilité insuffisante entraîne des pertes de rendement pouvant atteindre 10 à 20 q/ha dans les cas les plus graves.

 
Apporter 75 unités de soufre sous la forme assimilable (sulfate)

Réaliser systématiquement un apport au début de la montaison, de début février dans le Sud à mars/début avril dans le Nord. Une dose de 75 unités de soufre (SO3) permet de compenser les exportations par la culture et offre le meilleur rapport rendement/qualité de la graine.

En cas d'apport régulier de produit organique, le risque de carence en soufre est plus limité. Mais en année difficile, des carences peuvent s'exprimer. Adapter la dose apportée.

Attention ! L'apport de soufre sous forme S est onéreux et a une action nutritionnelle directe faible. Même si un léger effet fongicide et physiologique sur le couvert foliaire a été observé en laboratoire, préférer les formes sulfates (voir tableau de produits ci-après).

 

En cas de carence en soufre

Si vous observez des symptômes de carence sur feuille (décoloration entre les nervures), il faut intervenir rapidement en pulvérisant 100 kg/ha de sulfate d’ammoniaque, dilué dans 500 l d’eau pour éviter les brûlures des plantes.

 

Principaux engrais soufrés utilisables

Dernière mise à jour : juin 2016

Engrais

Concentration de SO3 (1)

Apport minimal pour 75 unités de SO3/ha

Elément associé au soufre (1)

Observations

en kg

en litre

Sulfate d'ammoniaque

60%

125

-

21% N

Ne pas épandre sur végétation humide ou par temps de gel

Sulfonitrate d'ammoniaque 26

32,5%

230

-

26% N

Bien adapté au 2ème apport d’azote

Ammonitrate soufré 26 - 13 (2)

13%

580

26% N

Solution azotée soufrée 26 - 14 (2-3)

14 kg SO3/100 l

678

536

26 kg N / 100 l

Superphosphate simple ou normal 18

30%

250

-

18% P2O5

 

Superphosphate concentré 25

20%

375

-

25% P2O5

Sulfate de potassium

45%

170

-

50% K2O

Kiesérite granulé(sulfate de magnésium)

50%

150

-

25% MgO

A réserver aux sols pauvres en magnésium

Polysulfate TM

48 %

155

-

14 % K2O

6 % MgO

17 % CaO

Engrais composés

variable

à calculer

(1) Concentration variable. Référez-vous à votre distributeur

(2) Il existe d'autres formulations : consultez votre distributeur

(3) Densité de 1,265

 

 

Importance de chaque étape

Amendement organique

La teneur en soufre varie selon le type de matière organique, l'effet est faible l'année de l'apport et dépend de la minéralisation

Dépositions atmosphériques

La teneur en soufre de l'air et celle des dépôts dans le sol subit une baisse importante depuis plus de 20 ans

Absorption

Un mauvais enracinement ou de mauvaises conditions climatiques peuvent causer des difficultés d'absorption

SO2 - SO4

La forme sulfate est la seule assimilable par le colza et la quantité présente dans le sol est faible et aléatoire

Minéralisation

La minéralisation est aléatoire et fortement dépendante des conditions climatiques et du type de sol (teneur en matière organique, structure...)

Soufre organique

Cette forme est majoritaire dans le sol mais non directement assimilable par le colza

Publications

ARVALIS & Terres Inovia infos 2017

Juin 2017 : "Céréales et colza : choisir ses variétés pour 2017"

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Yara ImageIT

Yara ImageIT

Application mobile - Calcul de biomasse colza par prise de photo

Tous les outils

Formations

Accidents climat. colza

Reconnaissance et analyse des accidents liés à des événements climatiques sur la culture du colza


Orobanche colza et tournesol (Nouveauté)

Faire face à l'orobanche du colza et du tournesol


Toutes les formations