TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Demande d'une prestation

Remplir le formulaire

Agenda

RTR Orléans - le 24 janvier 2019

24 janvier 2019

RTR Orléans - le 24 janvier 2019

Orléans - RTR Ouest Le 24 janvier 2019

Tous les événements

Enquête colza:

Renseignez votre biomasse entrée hiver !

Participer à l'enquête

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Semis pois chiche 2019 : Respecter les contraintes techniques pour assurer la durabilité de la culture "

26 octobre 2018

Paris, le 26 octobre 2018 - Face à la forte croissance du marché, la culture du pois chiche connait (...)


Communiqué de presse : "Développer les légumineuses : un enjeu mondial pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement"

17 octobre 2018

Toulouse, le 17 octobre 2018 - Rendez-vous incontournable pour l'ensemble des acteurs de la filière,(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Colza / Conduites particulières / Colza de printemps

Colza de printemps : Fertilisation

Apporter de l'azote et du soufre au semis

Azote : entre 80 et 120 unités

Les besoins en azote du colza de printemps sont de 5,2 kg/q de graines, soit environ 150 unités pour 30 q/ha. Ces besoins sont assurés en partie par l’azote minéral qui reste dans le sol au semis et par la minéralisation de printemps. L’autre partie doit être apportée sous forme d’engrais azoté. En pratique, on apporte entre 80 et 120 unités au semis. L’excès d’azote est à éviter car il favorise la verse, retarde la maturité et sensibilise la culture aux maladies.

Exemples de dose d'azote (kg N/ha ou unité N) à apporter au colza de printemps

Type de sol

Système céréalier

Système élevage

sol profond

100

80

sol moyennement profond

120

100

Soufre : 40 à 50 unités

En cas de semis précoce ou sur des terres froides où la minéralisation du soufre risque d’être insuffisante en début de cycle, apporter 40 à 50 unités sous forme de sulfates, si les engrais de fond n’en fournissent pas. Il est possible de corriger une carence en végétation si on intervient rapidement par un traitement foliaire à base de sulfate d’ammoniaque.

Pour éviter les brûlures des plantes, diluer le sulfate dans une importante quantité d'eau (par exemple, diluer 80 kg de sulfate d'ammoniaque dans 400 l d'eau par hectare).

PK : à gérer dans la rotation

La fertilisation de fond se gère dans le cadre de la rotation. Selon la richesse du sol, apporter de 30 à 60 unités de potasse et de 50 à 100 unités de phosphore.

 

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Tous les outils

Formations

Semis direct (Nouveauté)

Semis direct sous couvert permanent


Stratégie durable (Nouveauté)

Quelles stratégies de lutte durable contre les graminées dans les rotations ?


Toutes les formations

 

Terres Inovia est membre de l'Institut Carnot Plant2Pro

Présentation de l'institut