TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Suivez-nous !

Agenda

RTR Orléans - le 25 janvier 2018

25 janvier 2018

RTR Orléans - le 25 janvier 2018

Orléans - RTR Ouest Le 25 janvier 2018

Tous les événements

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "L’agronomie au coeur du choix variétal"

14 décembre 2017

Paris, le 14 décembre 2017 – Avec des rendements moyens à plus de 27 quintaux par hectare, le tourne(...)


Communiqué de presse : "Nouvelle étape dans le partenariat entre les réseaux des Chambres d’agriculture et des instituts techniques agricoles"

29 novembre 2017

Le 29 novembre 2017 - Dans un contexte agricole et territorial en pleine mutation, l’APCA et l’Acta-(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Colza / Conduites particulières / Réussir son colza biologique

Colza bio : gestion des mauvaises herbes

La stratégie de l’étouffement

La stratégie de l’étouffement, à privilégier, n’est possible que si l’azote et l’eau sont disponibles à l’automne.

L’avancement du semis de 15 jours par rapport aux dates normales accentuera la capacité d’étouffement de la culture seulement si :
  le sol est bien pourvu en azote au moment de la levée du colza (autour de 100 unités d’azote disponibles)
 un labour est réalisé notamment pour lutter contre les repousses de la céréale précédente et détruire les adventices estivales (amarantes, chénopodes)
 le peuplement de colza est suffisamment dense (autour de 30-40 pl/m² levées) et régulièrement réparti.
En semis précoce, le risque majeur réside dans la levée simultanées avec la culture d’adventices estivales et de repousses. Ce risque est levé par le labour. Néanmoins, si beaucoup de dicotylédones sont attendues (géraniums, véroniques, crucifères, estivales…), le binage est une solution à privilégier ; dans ce cas, semer tôt à grand écartement pour se laisser la possibilité de biner. Le hersage peut également s’avérer intéressant sur des semis à faibles écartements.

 

Lorsque les contraintes du milieu (en particulier la faible disponibilité en azote) ne permettent pas l’avancement du semis (le résultat serait contraire à l’objectif, la culture entrant en carence azotée trop précocement), les semis à dates normales peuvent parfois s’avérer aussi efficaces pour couvrir le sol avec des solutions de désherbage mécanique sous réserve d’un minimum de disponibilité en azote du sol.

 En semis normal, la possibilité de faire davantage de faux-semis permet d’éviter les levées simultanées colza-repousses et estivales.

Le labour et le binage doivent compenser les plus faibles capacités d’étouffement du colza pour lutter contre les dicotylédones automnales (géraniums, véroniques, crucifères).

  

Influence de la date de semis, du travail du sol et de l’écartement
sur le recouvrement du sol par les adventices

 Eure-et-Loir, campagne 2002-2003, 121 u N disponibles à la levée 

Le désherbage mécanique : 3 outils

 1

1. herse étrille (agrandir)

 2

2. houe rotative (agrandir

3

3. bineuse (agrandir)

     

La herse étrille peut être utilisée en prélevée et à partir du stade 4 feuilles du colza. La houe, moins agressive, peut être utilisée en présemis et jusqu’au stade 6 feuilles du colza.

L’efficacité de ces outils est optimale sur des adventices n’ayant pas dépassé le stade 2 feuilles. La bineuse est utilisable uniquement à partir d’un écartement de 30 cm. On peut l’utiliser à partir du stade 4 feuilles du colza et jusqu’au début de la montaison. Elle est efficace sur des adventices plus développées.

Les meilleurs résultats sont obtenus en combinant les 2 types d’outils. Herse étrille ou houe rotative permettent de travailler l’ensemble de la surface pendant les premiers stades du colza, la bineuse intervient ensuite en rattrapage pour éliminer les adventices éventuellement présentes dans l’inter rang. Les conditions de passage d’une bineuse étant assez contraignantes (sol ressuyé et pas de période humide après passage), la fenêtre de passage sera plus large avec un semis précoce.

 

 

Publications

Les 4 points clés de la réussite du colza d'hiver bio

Les 4 points clés de la réussite du colza d'hiver bio

En partenariat avec les chambres d'agriculture et l'institut technique de l'agriculture biologique (ITAB).

Qualité des tourteaux de colza 2016

Qualité des tourteaux de colza 2016

La qualité des tourteaux de colza pour l’année 2016 est relativement proche de celle observée l’année précédente.

Toutes les publications

Outils et services

Expert (ex - proPlant Expert)

Expert (ex - proPlant Expert)

Alertes insectes du colza

Réglette azote colza® web + mobile

Réglette azote colza® web + mobile

Optimiser la fertilisation azotée

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

N-Pilot® (Borealis L.A.T)

Pour estimer rapidement et précisément la biomasse aérienne de votre colza

Régulateur colza

Régulateur colza

Quel risque d'élongation sur votre colza ?

Tous les outils

Formations

Prot. intégrée : insectes

Utiliser les insecticides colza en préservant l'action des auxiliaires : un pas vers la protection intégrée


Accidents climat. colza

Reconnaissance et analyse des accidents liés à des événements climatiques sur la culture du colza


Toutes les formations