TERRES INOVIA

Newsletter

Gratuitement dans votre boîte mail : infos et conseils régionaux, nouveautés...

Je m'inscris !

Agenda

Visite "bout de champ" à Gimont (32)

25 juillet 2017

Visite "bout de champ" à Gimont (32)

Date à retenir !

Tous les événements

Rendements protéagineux 2017

Saisissez vos

rendements en protéagineux

(pois, féverole, lupin, lentille

et pois chiche)

(moins de 5 minutes !)

Participer

Actualités / Presse

Communiqué de presse : "Limiter l’usage des intrants, améliorer la fertilité du sol en préservant les revenus"

03 juillet 2017

Le 29 juin 2017, les 3 instituts techniques agricoles ARVALIS – Institut du végétal, ITB et Terres I(...)


Communiqué de presse : SYPPRE "Préserver la fertilité des sols et réduire les émissions de gaz à effet de serre"

28 juin 2017

Le 28 juin 2017, les 3 instituts techniques agricoles ARVALIS – Institut du végétal, ITB et Terres I(...)


Toutes les actualités

Naviguer dans la rubrique : Chanvre / Cultiver du chanvre / Chanvre : récolte et conservation

Fauchage du chanvre en mode non battu

paille de chanvre

 

Paille de chanvre (agrandir)

En mode non battu, on ne récolte que la paille.

 

Une qualité difficile à maîtriser

Laissant plus de souplesse dans le choix de la date de récolte qu'en mode battu, le mode non battu est plus confortable en terme d’organisation du travail sur les exploitations. Cependant, une qualité optimale de paille est plus difficile à obtenir en mode non battu car les tiges ont un niveau de maturité inférieur et contiennent davantage d’eau. Des pailles présentant un niveau de rouissage excessif (pailles noires) ou au contraire un rouissage insuffisant (pailles vertes) sont plus fréquentes qu’en mode battu.

 

Les différents systèmes de fauche

Les lamiers à section à un ou plusieurs niveaux de coupe sont les plus performants (photos A et B). Ils permettent une coupe nette qui préserve la qualité des produits. Mais ils imposent une récolte en brins longs qui ne sont pas toujours acceptés par les usines de première transformation.

Les faucheuses conditionneuses ou les faucheuses-andaineuses automotrices (photo C) nécessitent des adaptations, ajouts de diviseurs pour guider la végétation, avancement des barres de poussés, déflecteurs, protection d’organes en rotation. Achetés sur le marché de l’occasion, avec des pièces de rechange parfois difficiles à trouver, ces matériels souvent anciens et peu accessibles pour les nouveaux producteurs ne représentent pas des solutions pérennes pour la récolte du chanvre.
Les ensileuses avec rotors modifiés (photo D) équipées de bec kemper représentent un système performant pour la récolte en mode non battu. Généralement sur une largeur de travail de 4,5 m, le bec guide la paille vers le rotor (équipé d’un ou deux couteaux) dont la vitesse de rotation réduite permet la coupe de la paille en brins courts de 20 à 80 cm. La paille est directement andainée à la sortie du rotor. Cependant, ce système de récolte engendre des investissements importants difficilement supportables par des producteurs individuels mais envisageables dans une organisation collective de la récolte.

 ABCD

A. lamier à sections à un seul niveau de coupe (agrandir)

B. lamiers à sections à trois niveaux de coupe (agrandir)

C. faucheuse-andaineuse automotrice (agrandir)

D. ensileuse avec rotor modifié (agrandir)

Outils et services

Service CASSIOPEE®

Service CASSIOPEE®

Le conseil stratégique agricole

Mélanges de produits phytosanitaires

Mélanges de produits phytosanitaires

Mon mélange est-il autorisé ?

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

EGES® - Bilan énergie et gaz à effet de serre

Bilan énergie et gaz à effet de serre

Tous les outils

Formations

Culture du chanvre

Maîtriser la culture du chanvre


Nouvelles technologies (Nouveauté)

Nouvelles technologies en agriculture : principales connaissances


Toutes les formations